• United Colors : Zulu annonce la couleur
  • Shotokan Martial Arts Federation (SMAF) : Couvre-feu sur les compétitions à l’étranger
  • Meurtre de Ritesh Gobin, 11 ans, en 2018 : le meurtrier présumé Sachin Tetree sur le banc des Assises
  • Kesweena Tacoorpersand et Uzma Peeroo : des femmes au cœur des chantiers
  • Manan Fakoo tué par balles : la terrible fin d’un homme au passé tumultueux
  • Zones d'ombre autour de la mort de Kanakiah et Kistnen : deux veuves à la recherche de la vérité sur la mort de leur mari
  • Décès du triathlète Jayrajsing Hazareesing au Morne | Son épouse : «C’était un homme exemplaire»
  • FA Cup | Man Utd vs Liverpool : dans l’oeil du cyclone
  • Lupin sur Netflix : Omar, voleur aimé et mal-aimé
  • Des mots et des manigances…

La pratique du sport, bénéfique pour la fertilité

Une activité physique régulière, c’est bon pour la santé en général. Mais elle l’est d’autant plus quand on a un projet de grossesse. Explications de la coach sportive Ekaterina Shchukina.

Nager, faire du yoga, de la marche, de la danse ou un sport quelconque, ça fait du bien au corps et à l’esprit. Mais outre la libération d’endorphines (les hormones du bien-être), la dépense énergétique et le réveil des muscles qu’entraîne une activité physique ont un effet sur les cycles menstruels de la femme et boostent par la même occasion sa capacité à être enceinte. «Faire de l’exercice de manière régulière améliore le fonctionnement de nombreux organes, équilibre les hormones, stimule le système immunitaire, accélère les processus métaboliques, diminue et contrôle le stress, normalise le sommeil, renforce les muscles, les systèmes cardio-vasculaires et nerveux. De plus, l’exercice régulier aide à contrôler son poids, ce qui est essentiel pour une grossesse sans risque», souligne Ekaterina Shchukina, coach sportive.

 

Lors de ses différentes séances de coaching, poursuit notre interlocutrice, elle a constaté que la plupart des femmes ayant des difficultés à concevoir avaient un mode de vie malsain : mauvaise alimentation, manque d’activité physique, anxiété et surpoids. «Le surpoids est l’un des obstacles les plus courants à la conception d’un enfant et, pendant la grossesse, il peut également augmenter le risque de développer des complications graves», souligne-t-elle. C’est pourquoi, il est important de pratiquer un exercice physique régulier qui stimule la fertilité et la spermatogénèse (concentration de spermatozoïdes) chez l’homme. Par conséquent, les femmes qui font régulièrement de l’exercice modéré tombent enceintes beaucoup plus rapidement, en plus de réduire les risques de problèmes d’ovulation et de fausses couches.

 

Si vous avez du mal à concevoir, Ekaterina Shchukina a quelques conseils à vous donner : «La première chose que je vous recommanderais est de faire un bilan de santé auprès de votre gynécologue pour trouver la véritable raison de votre problème. Ce n’est qu’après avoir effectué tous les tests nécessaires et en fonction des recommandations du médecin que vous pouvez consulter votre entraîneur personnel pour vous guider avec un exercice correct et sûr afin de préparer votre corps à la conception et à la grossesse.» Les exercices avant, pendant et après la grossesse ont des spécificités, contrairement à un entraînement général. «Avec un mauvais choix d’entraînement, vous pouvez provoquer des perturbations hormonales, ce qui est très indésirable pour la femme enceinte, ainsi qu’un manque de vitamines et d’oligo-éléments utiles. Par conséquent, il est très important de vous assurer que votre entraîneur personnel possède des certifications pour travailler avec les femmes enceintes.»

 

Des certifications que possède Ekaterina Shchukina. Alors, Hansha Nath Varma, qui avait des difficultés à tomber enceinte, s’est tournée vers elle. «Il y a des années, les médecins m’ont diagnostiqué des problèmes abdominaux, plus particulièrement dans mes trompes de Fallope. J’ai eu recours à la médecine et j’ai connu les joies de la maternité la première fois alors que je ne croyais pas pouvoir concevoir naturellement», confie celle que la coach surnomme Fighter #28. Hansha a un deuxième enfant mais souhaite en avoir un troisième.

 

Un beau jour, elle décide d’assister à une des classes collectives d’Ekaterina. «Je m’étais beaucoup amusée et ce fut instructif aussi. Ekaterina était super motivante et j’ai donc décidé de faire des entraînements personnels avec elle. Je lui ai parlé de mon état de santé et que je prévoyais de devenir maman pour la troisième fois via la médecine car je ne pouvais pas le faire de manière naturelle. Et c’est là que j’ai réalisé à quel point il était important d’avoir un coach compétent à vos côtés. Elle m'a aidée à réaliser que l’immense responsabilité d’être mère commence bien avant de tomber enceinte. Ça commence par préparer notre organisme, améliorer notre santé et équilibrer les mécanismes de notre corps.»

 

Le travail a porté ses fruits

 

Ainsi, en 2019, Hansha, épaulée par la coach, se fixe comme objectif de préparer son corps à la grossesse. «Notre objectif principal était de réguler les mécanismes de mon corps. En tant que mère, j’essaie toujours de faire de mon mieux pour ma famille et en raison de mon emploi du temps chargé, je ne me suis pas rendu compte des habitudes malsaines que j’ai développée d’une manière ou d’une autre : manquer mes repas, manger des street foods, ne pas trouver le temps de faire de l’exercice, entre autres», explique Hansha qui décide de tout faire pour atteindre le but qu’elle s’était fixé. «Il était temps de prêter toute l’attention nécessaire à ma santé. J'ai commencé à m'entraîner dur et chaque jour était un défi. Nous avons commencé à nous préparer pour ma grossesse programmée. Entraînements cardio et musculaire, et tonification musculaire avec une alimentation saine.»

 

Au fil des entraînements, Hansha devient plus confiante et en forme. «Ekaterina et moi avons remarqué les progrès : renforcement de l’immunité, du métabolisme, du niveau de forme physique, en plus de consommer des repas réguliers riches en vitamines et en nutriments appropriés», fait-elle ressortir. Et le travail a porté ses fruits. «Je suivais encore mon parcours d’entraînement quand je me suis retrouvée enceinte. De plus, cette fois, j’ai eu une belle grossesse, sans complications, contrairement aux précédentes. Moi qui croyais ne jamais pouvoir concevoir de manière naturelle, je confirme aujourd’hui qu’un simple changement, une activité régulière et une alimentation saine, peut apporter des miracles dans votre vie.» Elle ajoute : «Je n’y serais jamais arrivée sans le soutien de mon mari et d’Ekaterina qui est comme la bonne fée de mon histoire. Celle-ci a eu une fin heureuse mais chaque histoire est différente. Toutefois, je crois et j’espère que je pourrais inspirer d’autres femmes qui vivent une expérience similaire ou répondre à des questions qu’elles pourraient se poser.»

 

Paroles d’une femme qui témoigne des bienfaits du sport sur la fertilité.

 


 

Bio express

 

Si vous souhaitez découvrir davantage le monde du sport, Ekaterina Shchukina, coach sportive internationale, experte en perte de poids, entraîneuse personnelle, de groupe et d’entreprise, se fera un plaisir de vous guider. Que ce soit en matière de conditionnement physique, de santé, de remise en forme physique ou de bien-être, n’hésitez pas à la contacter elle ou son collègue Julien Allet à l’adresse mail suivante : pfpmauritius@gmail.com ou en appelant sur le 5832 2072.