• Championnats d'Afrique : l'athlétisme mauricien en quête de rachat
  • Vidushi Haulooman et sa poésie dans «Afflatus» 
  • Modigadu Govinden, 59 ans, renversé mortellement par une voiture - Ses proches : «Lalwa bizin pli sever»
  • Luchmeeparsad Bhowaneedin, 43 ans, décède après avoir été percuté par le métro - Son entourage : «Il voulait changer de vie et se stabiliser financièrement»
  • Mystère autour du décès de Kevin Sreeneebus, 33 ans, après une sortie de route - Ses proches et amis pleurent «un homme jovial et plein d'ambition»
  • Acquitté dans l’affaire du double drame de Sept-Cascades en 2012 - L’inspecteur Sookur : «Mo pli gran regre se ki mo pann resi sap lavi Nanon ek Binda»
  • Nula Groove et l’après «Mama mo tresor»
  • La lecture partisane et l’indestructible culture politique !
  • Post-Budget : ces espoirs tombés à l’eau
  • Dévoilement d’une statue de sir Anerood Jugnauth : hommage à «enn gran dimounn»

Le Buzz

L’Europe fait tourner le monde

Pendant un mois, les regards seront tournés vers le Vieux continent. À partir du vendredi 14 juin aura lieu l'édition 2024 du Championnat d’Europe de football ou simplement l'Euro 2024. Pendant un mois, 24 pays vont en découdre en Allemagne pour inscrire leur nom au palmarès des vainqueurs de ce tournoi, qui a lieu chaque quatre ans. Soit 51 matchs au programme. 

Le pays hôte et l'Italie, le tenant du titre, tout comme les pays les plus en vue en matière footballistique seront au rendez-vous. L’Angleterre, la France, l'Espagne, le Portugal, les Pays-Bas, la Belgique figurent dans cette catégorie. Ils seront suivis d'une meute de pays moins cotés, mais qui peuvent jouer aux trouble-fêtes, à l'image de la Croatie, du Danemark, de l’Ukraine, de la Hongrie ou de la Turquie.

 

Cette compétition demeure un événement populaire et cela suscite un engouement médiatique même si elle n'atteint pas les proportions d'une Coupe du Monde de football ou des Jeux olympiques. Elle témoigne aussi que l'Europe reste le haut lieu du football en termes d'attractivité et de popularité. Pourtant, les autres continents ont leurs Coupes des nations, comme l'Afrique a la CAN, l'Asie a sa Coupe d'Asie des nations, l'Amérique du Sud possède sa Copa America, et attirent des milliers de spectateurs et téléspectateurs auprès des pays participants, mais l'Europe fait rêver. Comme un symbole, de nombreux footballeurs africains, sud-américains et asiatiques font carrière en Europe.

 

Le monde du football tourne autour de l'Europe et pas étonnant que le siège de la plus haute instance du football mondial, qu'est la FIFA, soit basé en Suisse. À coup sûr, les mordus du ballon rond trouveront leurs comptes après avoir vécu une saison intense de Premier League, Liga ou Ligue des champions. Bref, nous vivons dans un monde où le football ne s'arrête jamais avec une surenchère qui ne cesse de s'accroître. L'argent est la principale cause, et cela se vérifie au niveau des diffuseurs des compétitions, et Maurice en fait les frais avec une diffusion restreinte des matchs de l'Euro 2024. L’Europe fait tourner le monde du football autour d’elle.