• La vie de... fashionista d’Amanda
  • La PS5 rend impatient
  • Tennis de table - formation : ouverture d’une école à Port-Louis
  • Pétanque – Championnat national doublette mixte : Wong et Sookharry conservent leur titre
  • 15 ans du Collectif Arc-en-Ciel : Mon meilleur souvenir autour d’une Marche des Fiertés
  • Le «kombucha» : à adopter ou à éviter ?
  • Techno - Huawei Y8P : joli et pas cher
  • Huawei Matebook : salut les (petits) musclés !
  • Un million de repas redistribués : réduire l’insécurité alimentaire, le pari de FoodWise
  • Anil Digumber : la Case 75, une histoire de cœur

Reprise des vols de cargaison commerciaux chez Air Mauritius : entre espoir et inquiétude

Air Mauritius a relancé ses opérations de fret commercial à destination et en provenance de villes étrangères désignées. Après un premier vol vers Paris le vendredi 1er mai et un second le vendredi 8 mai, la compagnie aérienne envisage deux vols hebdomadaires de fret commercial à destination de Paris, les mardis et vendredis. Et ces vols seront réadaptés en fonction de l’évolution de la demande.

 

Air Mauritius maintient également ses vols humanitaires pour le rapatriement des Mauriciens bloqués à l’étranger. Pour ce faire, il faut procéder à une réservation, soit sur le site de la compagnie, www.airmauritius.com, soit en appelant le centre d’appels sur le 207 7575 entre 8 heures et 20 heures (heures locales). Il faut aussi se présenter à l’aéroport trois heures avant le départ et, depuis le 8 avril, la présentation d’une attestation est obligatoire pour embarquer.

 

Sauf que, selon un Mauricien qui se trouve actuellement en France, tout n’est pas si simple, alors qu’il se bat pour pouvoir rentrer au pays avec son enfant. «C’est invivable cette situation», confie-t-il. «Je suis las d’appeler l’ambassade pour avoir une réponse quant à un rapatriement possible et la réponse est toujours la même : cela dépend du gouvernement. Car nos dossiers doivent passer par eux avant tout. Je pense qu’après bientôt deux mois depuis le déclenchement de la pandémie de Covid-19, le gouvernement ou même l’ambassade doit avoir un plan d’action pour les rapatriements.»

 

Autre point souligné par notre interlocuteur : le fait d’apprendre qu’il y a un vol de rapatriement uniquement 48 heures avant, ne donne pas le temps d’effectuer le bilan de santé nécessaire pour avoir l’attestation requise pour embarquer. «Ce test prend cinq jours. D’ailleurs, je ne comprends pas comment on contacte les gens pour informer des vols car ils ont nos dossiers à l’ambassade et pour les deux vols de rapatriement, je n’ai reçu aucun appel ni courriel et ce n’est que par des proches qui sont à Maurice que j’ai les infos. Cette situation ne peut plus durer, il est temps d’agir car je ne souhaite pas attendre juillet pour retourner à Maurice.»

 

De son côté, Air Mauritius précise que les vols de rapatriement sont planifiés et qu’il suffit de prendre contact avec la compagnie aérienne. En revanche, tous les vols commerciaux de passagers, y compris ceux vers Rodrigues, resteront suspendus jusqu’au 1er juin 2020.