• Consommation : les petits business en mal… d’œufs
  • Women Entrepreneur Awards 2024 : le défi de Kirti Sheonarain
  • Jeux olympiques & paralympiques : la France dans les starting-blocks
  • Il a joué dans «Indiana Jones», «The Walking Dead», «Fiasco» et «La Recrue» : les vacances mauriciennes de l’acteur Ethann Isidore
  • Deadpool & Wolverine : les super-héros Marvel s’amusent
  • Il a été jugé coupable du meurtre de Vanessa Lagesse après 23 ans : débats chargés d’émotion autour de la sentence de Bernard Maigrot
  • Jeux olympiques 2024 : nos athlètes en mode conquérant
  • Elle crée une cagnotte en ligne et a recours à l’expertise étrangère pour soigner son enfant gravement malade - Isabel Alves : «Je vais défoncer toutes les portes pour sauver mon fils»
  • La Mauricienne Kamla Beechouk, 62 ans, tuée chez elle à La Réunion - Sa meilleure amie Françoise Virama : «Elle était tout pour moi»
  • Adrien Duval nommé Speaker : analyses autour d’une «stratégie digne d'un jeu d'échec»

Elle révèle faire face à un cancer : une vague d’émotion mondiale pour la princesse Kate Middleton

Des compatriotes installés en Angleterre, Rhena Bunwaree, Jean France et Sarah Lanappe et Kovila Mareemootoo, nous racontent l’ambiance là-bas après l’annonce de la princesse de Galles.

Depuis l’annonce de Kate Middleton sur le cancer qu’elle combat, la famille royale reçoit des messages de compassion venant du monde entier et les fans britanniques de la couronne ne cessent d’affluer vers Windsor pour exprimer leur soutien. Le prince et la princesse de Galles ont été «extrêmement touchés» par les messages qu’ils ont reçus, a indiqué un porte-parole du palais de Kensington dans un communiqué...

«Je pense à tous ceux dont la vie a été affectée par le cancer. Pour tous ceux qui sont confrontés à cette maladie, sous quelque forme que ce soit, ne perdez ni la foi ni l’espoir. Vous n’êtes pas seuls.» C’est avec ces mots, le vendredi 22 mars, que la princesse de Galles Kate Middleton, 42 ans, a conclu le message dans lequel elle a dévoilé faire face à un cancer et avoir entamé une chimiothérapie. Avec cette pensée, la princesse, qui est considérée comme le membre préféré de la famille royale, a touché tous ceux qui ont été confrontés de près ou de loin à cette maladie qui fait tant de ravages et qui provoque tristesse, souffrance et séparation. Sa déclaration sur ce qu’elle traverse en ce moment a aussi ému ceux et celles qui, comme elle, font actuellement face à cette terrible épreuve, mais pas que...

 

Car depuis son annonce, la princesse et sa famille, dont son époux William, héritier du trône d’Angleterre, bénéficient d’une vague de soutien venant des quatre coins du monde. Les messages affluent venant de dirigeants politiques, dont les présidents américain et français Joe Biden et Emmanuel Macron, de célébrités ou encore de simples citoyens qui transmettent tous leurs souhaits de prompt rétablissement à la princesse. Une princesse visiblement déterminée à aller mieux. Car au-delà d’avoir voulu informer elle-même sur sa maladie, Kate Middleton a surtout voulu partager de l’espoir. «Je vais bien et je deviens plus forte chaque jour en me concentrant sur les choses qui m’aideront à guérir, dans mon esprit, mon corps et mon âme», a-t-elle souligné, de la conviction dans la voix. Pour mener sa bataille à bien, c’est dans sa famille que Kate Middleton puise sa force, mais elle dit aussi apprécier toutes les marques d’attention à son égard : «Avoir William à mes côtés est une grande source de réconfort et de soutien... Tout comme l’affection, le soutien et la gentillesse dont beaucoup d’entre vous ont fait preuve. Cela signifie tellement pour nous deux.»

 

Dans son témoignage face à la caméra, jugé comme bouleversant par les médias internationaux, la princesse a raconté ce par quoi elle est passée depuis le début de l’année : «Ces derniers mois ont été incroyablement difficiles pour toute notre famille, mais j’ai pu compter sur une équipe médicale fantastique qui a pris soin de moi et qui a ma reconnaissance. En janvier, j’ai subi une opération abdominale majeure à Londres et, à l’époque, on pensait que mon état n’était pas cancéreux. L’opération a réussi. Cependant, les tests effectués après l’intervention chirurgicale ont révélé la présence d’un cancer. Mon équipe médicale m’a donc conseillé de suivre une chimiothérapie préventive et j’en suis maintenant aux premiers stades de ce traitement. Bien sûr, cela a été un choc énorme. William et moi avons fait tout notre possible pour traiter et gérer cela en privé pour le bien de notre famille.»

 

Avec la diffusion de son message, Kate Middleton fait ainsi taire les rumeurs (même si certaines persistent) qui se répandaient depuis sa disparition de la scène publique après Noël. Une disparition qui avait suscité de nombreuses interrogations sur son état de santé. Et les doutes s’étaient accentués après la publication d’une photo de famille apparemment truquée à l’occasion de la fête des Mères le 10 mars. D’autant qu’au début de l’année, soit le 16 janvier, la princesse avait été admise à la London Clinic pour ce que le palais avait alors décrit comme une «chirurgie abdominale planifiée». Le lendemain, le palais de Kensington avait émis un communiqué soulignant que «sur la base des avis médicaux actuels, il est peu probable qu’elle reprenne ses fonctions publiques avant Pâques».

 

Onde de choc

 

Outre concernant son état de santé, des rumeurs ont circulé disant que le mariage du prince et de la princesse de Galles battait de l’aile et qu’ils étaient sur le point de divorcer, ou alors que le prince William aurait eu une relation extra-conjugale. Après l’épisode de la photo qualifiée de truquée et les excuses de la princesse de Galles qui a déclaré, sur le compte X de Kensington Royal, avoir voulu «expérimenter occasionnellement le montage», une théorie a même fait le tour de la Toile à l’effet qu’elle serait décédée. Maintenant que la vérité a été rétablie, la princesse se concentre sur sa guérison. De par les circonstances, elle a, bien évidemment, décidé de mettre une pause à ses obligations royales. «Nous avons maintenant besoin de temps, d’espace et d’intimité pendant que je termine mon traitement. Mes activités m’ont toujours apporté un profond sentiment de joie et j’ai hâte d’être de retour quand je le pourrai, mais pour l’instant, je dois me concentrer sur mon rétablissement», a-t-elle déclaré tout en précisant que William et elle ont voulu traiter cette situation en privé surtout pour les enfants : «Il nous a fallu du temps pour tout expliquer à George, Charlotte et Louis d’une manière qui leur convient, et pour les rassurer sur le fait que tout ira bien.»

 

En plus d’avoir suscité de l’émotion par-delà les frontières, la nouvelle de la maladie de la princesse de Galles, qui vient peu de temps après l’annonce que roi Charles III est atteint d’un cancer, a surtout bouleversé l’Angleterre, provoquant une onde de choc parmi la population. Des Mauriciens installés au pays de Sa Majesté nous racontent comment les Anglais ont accueilli cette triste nouvelle. «Le diagnostic du cancer de Kate est un choc important pour une nation qui pleure encore le décès de la reine Elizabeth II. Cette nouvelle arrive quelques semaines seulement après que son beau-père, le roi Charles, a révélé son propre diagnostic de cancer. Par conséquent, deux des plus hauts membres de la famille royale britannique seront absents de la vie publique car qu’ils sont confrontés à des problèmes de santé majeurs. Il ne fait aucun doute que le chemin à parcourir sera semé d’embûches, mais le soutien et la sympathie du public sont immenses», nous confie Rhena Bunwaree qui va suivre de près, comme beaucoup d’Anglais et de fans de la monarchie, l’évolution de santé de la princesse.

 

D’autres compatriotes installés en Angleterre, Jean France et Sarah Lanappe, ont également suivi avec attention l’actualité de la famille royale ces derniers jours. «Ce fut un grand choc pour l’Angleterre, mais ainsi va la vie. Par contre, le palais est très remonté contre la presse et le service hospitalier étant donné qu’un problème médical est considéré comme privé ; il y a eu des fuites et la presse a mis la pression sur Kate et William pour qu’ils viennent dire au public la vérité. Il ne faut pas oublier qu’ils ont une famille et qu’ils sont parents. Les Anglais adorent Kate et beaucoup s’attendent à ce qu’elle devienne la future reine. Et voilà que toute sa vie est bouleversée. En tant que femme et maman, mon épouse Sarah n’est pas d’accord avec la façon dont la presse a mis la pression sur la famille royale. Il faut penser aux enfants. Ils sont à l’école, ils ont des amis comme tous les autres gosses. Et finalement, ils sont dans le limelight 24/7 365 jours/365. Ce n’est pas facile pour eux. Pour le moment, la presse et la radio n’en parlent plus trop. Je pense que cette nouvelle est très triste pour beaucoup de monde. Avec ma famille, et au nom de l’île Maurice, nous souhaitons à la princesse de vite se rétablir et que Dieu la protège ainsi que sa famille et ses enfants», nous confie Jean France Lanappe.

 

Kovila Mareemootoo, également installée en Angleterre, envoie de bonnes ondes à la famille royale. «Je suis cette triste actualité de très près. Après une avalanche de polémiques et de conspiracy theories qui ont inondé les réseaux, le monde s’est refroidi d’un coup, attristé par cette nouvelle. Le #whereiskate s’est du coup calmé. Tout le monde est choqué, d’autant qu’elle est une jeune maman. C’était triste de la voir venir s’expliquer même dans son état. J’espère qu’on va la laisser se rétablir tranquillement. On lui souhaite beaucoup de courage et un prompt rétablissement», confie Kovila, grande fan de la monarchie qui, ces derniers jours, a été gagnée par la vague d’émotion pour la princesse de Galles...