• Trois agressions mortelles en quelques jours : Les proches de Devadassen, Jacquelin et Alwin entre chagrin et stupeur
  • L’arche de Noé… mie
  • SaveMart : sept ans au plus près des Mauriciens
  • BTS : Le phénomène K-pop à la conquête du monde… et de Maurice
  • Ligue des champions (2e journée) | Juventus vs Barcelone : Messi cherche Ronaldo
  • Désiré François : un concert, un défi
  • Accidents fatals : deux nouvelles victimes, deux familles affligées
  • Une ado de 16 ans poignardée par le père de son enfant de 9 mois | Sa tante : «Nous étions opposés à leur relation dès le départ»
  • Air Mauritius : des employés crient leur colère
  • Championnat d’Angleterre (6e journée) | Arsenal vs Leicester City : qui sera le plus rusé ?

Maniah Teelockchund, 102 ans : «J’ai connu le train, maintenant je découvre le métro»

Comme beaucoup de Mauriciens, il voulait coûte que coûte découvrir ce nouveau mode de transport dans le paysage mauricien…

Il était presque comme une attraction… Sur le quai du métro, le samedi 11 janvier, à Port-Louis, Maniah Teelockchund, 102 ans (il fêtera ses 103 ans le 23 février), passait difficilement inaperçu. Fringuant, souriant, impatient… Le «grand-père» plein de vigueur forçait l’admiration et, en peu de temps, la nouvelle qu’un centenaire allait bientôt voyager à bord du métro s’est vite répandue. «J’ai connu le train, maintenant je découvre le Metro Express», confie le vieil homme, un habitant de Grand-Gaube, ex-vendeur de tissu (il faisait du porte-à-porte), qui a été emballé par le trajet (de 20 minutes) de Port-Louis à Rose-Hill.

 

«C’est très bien de voyager dans le métro. J’ai beaucoup aimé voir les beaux paysages de notre île», ajoute Maniah Teelockchund qui a aussi été président de la société coopérative pour les petits planteurs dans sa jeunesse. Content de son expédition, il a hâte de se munir de sa carte pour pouvoir voyager encore dans le métro : «Mo bien, mo fit, mo korek…» Avant de regagner la capitale, celui qui a vu l’île se transformer au fil des années – «ti ena bwa, raket, pikant» – et qui estime que le Metro Express est un pas en avant – «mo konfian pou lavenir pei» –, a fait «un petit tour» dans la ville de Rose-Hill et dit avoir adoré sa «petite balade».

 

Comme lui, ils sont nombreux ces derniers jours à avoir voulu expérimenter le trajet Rose-Hill/Port-Louis et vice versa. Ashil Ramkisson, travailleur social et conseiller du village de Grand-Gaube, et son neveu Arnav, 11 ans, ont aussi voyagé pour la première fois à bord de Mauricio en ce samedi 11 janvier. «On avait les billets qu’on n’avait pas pu utiliser parce qu’il y avait le cyclone. Comme on voulait vraiment venir découvrir le métro, on a tout fait pour venir aujourd’hui», confie Ashil. Le petit Arnav a, lui aussi, été enchanté par cette expérience : «Tout s’est très bien passé…»

 

Mary-Jane et sa famille, des habitants de Roches-Brunes, ont également voulu découvrir le Metro Express. Ils se sont lancés le 4 janvier. «Au départ, j’avais beaucoup d’appréhensions. Un peu peur aussi. Mais une fois à l’intérieur, l’excitation a pris le dessus. J’ai découvert le parcours du métro et la vue change des habituelles longues files de voitures. La clim aussi, ça rend le trajet plus agréable.» Véritable attraction depuis son entrée en opération, le Metro Express est devenu la sortie à faire en ce moment pour beaucoup de Mauriciens. «C’était une surprise de mon beau-père qui avait pris des tickets pour toute la famille. Puis, mon mari et moi avons deux filles. Pour elles et moi, c’était une première fois en métro. Et pour les petites, c’était l’émerveillement. Même s’il faut parfois bien s’accrocher. J’ai toujours eu beaucoup d’interrogations autour du Metro Express. Donc, il fallait que je tente l’expérience. Pour l’heure, je trouve que le métro est pratique pour certains. Mais ce n’est pas encore le cas pour tout le monde. Il faudra voir sur le long terme. Mais 20 minutes pour le trajet Rose-Hill/Port-Louis, ce n’est pas mal quand même !» poursuit Mary-Jane.

 

Depuis le lancement commercial du Metro Express, qui a eu lieu le vendredi 10 janvier (c’était gratuit pendant quelques semaines), de nombreux voyageurs sont en mode découverte pour voir s’ils vont adopter ce mode de transport pour leur déplacement. Pour le coût des trajets, il varie entre Rs 20 et Rs 30. Ainsi, une personne qui voyage de Rose-Hill à Port-Louis devra débourser Rs 30. Par contre, si un voyageur prend le métro de Barkly à Port-Louis et vice versa, il aura à débourser Rs 20. Si les voyageurs peuvent acheter un ticket simple dans les distributeurs, des cartes rechargeables sont aussi proposées. Un adulte devra débourser Rs 200 pour s’acheter une carte ; Rs 100 de dépôt remboursable et Rs 100 de crédit. Pour les enfants, âgés de 3 ans à 12 ans, Rs 150 sont requises ; Rs 100 comme dépôt remboursable et Rs 50 de crédit. La carte peut être rechargée jusqu’à Rs 2 000.

 

Si comme Maniah, Mary-Jane et beaucoup d’autres Mauriciens qui ont testé ce mode de transport ces derniers jours, vous voulez faire la connaissance de Mauricio, sachez que le métro est opérationnel de 6 heures à 22 heures sur le trajet Rose-Hill/Port-Louis et vice versa.