Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Vente illégale de vieille ferraille, pollution, routes impraticables… : Les habitants de Rughooputh Lane, Quatre-Bornes, montent au créneau
  • Festival du Livre de Trou-d’Eau-Douce : trois bonnes raisons d’y aller
  • Champions de cross-country - Rencontre avec Sébastien et Christopher Bonnapen : deux frères, une seule passion
  • Yogesh Siraz, côté jardin
  • Santé oculaire : ENL sensibilise les pêcheurs
  • Sahib Meerhossen condamné à perpétuité après l’assassinat de Lara Rijs - Son épouse Nazmeen : «Santans-la tro lour»
  • Ces Mauriciens «so in love» de La Casa de Papel
  • Athlétisme - Charge provisoire de détournement de fonds : Vivian Gungaram accusé et soutenu
  • Met Gala : attention les yeux !
  • À Montréal : quand la vie se conjugue avec la Covid-19

Ludovic Pezé : «Mon expérience du Festival de Cannes»

Il est glamour. Il est magique. Et il a accueilli, en ce mois de juillet, des célébrités du monde entier. Lui, c’est le très célèbre Festival de Cannes – cette année sous la présidence de the one and only Spike Lee – qui, comme beaucoup d’événements qui étaient en pause à cause de la pandémie, a fait son come-back cette année.

Ainsi, depuis le 6 juillet, le cinéma est célébré pour le plus grand bonheur des amateurs. Et quand on a la chance d’être présent et de participer à la 74e édition de la grand-messe du 7e art international – dont il était prévu, à l’heure où nous mettions sous presse, qu’il se termine le 17 juillet –, ça fait de beaux souvenirs pour toujours. Ce n’est pas le Mauricien Ludovic Pezé qui dira le contraire. Dans le cadre de l’événement The Wandering Diasporan, organisé par Yanibes Consulting durant le festival, Ludovic Pezé et le pilote junior réunionnais Noah Andy (F4-FFSA) ont présenté le teaser et la première de la série documentaire Racing with Ludovic qui se focalisera sur la progression et les développements de la Motors Formula Team dans l’univers du sport automobile.

 

«Étant né à Monaco, je connais très bien la ville de Cannes mais je n’aurais jamais pensé y aller pour présenter un projet cinématographique. Cela me fait vraiment plaisir. On a reçu beaucoup de feedbacks positifs, notamment de deux producteurs hollywoodiens et du réalisateur de Last Chance U sur Netflix. J’ai hâte de pouvoir dévoiler la suite», nous confie Ludovic, en parlant de cette belle expérience. «Le projet a été monté depuis quelque temps mais on a commencé à travailler concrètement dessus mi-2020 après confirmation des partenariats de production afin de pouvoir faire les choses bien. Avec Prudence Kolong de Yanibes Productions et Steven Clerima de La sucrerie TV, le but est de montrer la réalité des choses en sport mécanique, notamment les difficultés pour les personnes de couleur à se frayer un chemin. On souhaite inspirer la jeunesse et montrer qu’avec la volonté, les compétences, même si on part de rien, on peut atteindre ses objectifs. La série va se dérouler en plusieurs épisodes et dans différentes localisations entre les circuits, Maurice et mes origines, l’Afrique du Sud, le Kenya, l’Angleterre et les USA...»