Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Premier League : Manchester City règne sur l’Angleterre
  • Déconfinement et déconfiture
  • Coup d’envoi de la saison hippique hier : chutes en série… et décès du jockey Nooresh Juglall
  • Les trois frères Gurroby arrêtés après la saisie record de Rs 3,7 milliards de drogue - Anna, leur mère : «C’est dur de voir mes enfants accusés à tort»
  • Aidons à sauver le Musée de la Petite Collection
  • Se divertir malgré les restrictions : comme une envie de prendre l’air
  • Autonomisation des personnes en situation de handicap : Vibhesh Santoo, 22 ans, s’engage
  • Crime à Grand-Gaube : la version de Michelle Ropa intrigue les enquêteurs
  • Covid-19 : plusieurs personnes coincées à l'étranger depuis plus d’un an - La Mauricienne Ranini Cundasawmy, en Thaïlande avec son époux : «Comment nous nous sommes retrouvés bloqués là-bas»
  • Mon expérience de la quarantaine

L’île Maurice à The Voice Australia - Roxane Lebrasse : «Boy George me permettra d’évoluer»

Elle a de la magie dans la voix. Et elle l’a de nouveau prouvé en faisant se retourner les quatre fauteuils des juges de The Voice Australia... La fille de Toto Lebrasse et petite-fille de Serge Lebrasse a ainsi fait sensation et a conquis les coeurs. Après avoir tenté l’expérience Australian Idol en 2005, la jeune chanteuse continue à poursuivre son rêve artistique.

À l’assaut de la scène de The Voice Australia : «Ça fait vraiment plaisir de recevoir des messages, des félicitations, des encouragements, des feedbacks, des likes et des commentaires sur mes réseaux sociaux ou tout simplement de l’amour venant de Maurice après ma prestation à The Voice.»

 

Les auditions à l’aveugle, haut la main : «C’est un honneur pour moi d’être partie prenante de cette compétition et je suis très heureuse d’avoir pu me retrouver sur cette scène et d’avoir pu chanter devant de tels juges. Je suis fan de Kelly Rowland avec qui j’ai grandi. Boy George est une légende et les deux autres sont des chanteurs incroyables. C’était juste magnifique de pouvoir tout simplement faire une performance devant eux sur une chaîne nationale en Australie, ce qui m’a permis de chanter pour beaucoup de monde et de les toucher avec ma voix, mon message et mon talent. Je suis très contente d’avoir passé ce cap et d’être en lice pour la prochaine étape.»

 

Dans la «team» de Boy George : «J’ai décidé de rejoindre l’équipe de Boy George parce que je sens que son expérience et sa longue carrière peuvent me permettre d’apprendre, d’aller dans une autre direction, artistiquement parlant, de pousser d’autres portes ou d’aller vers des horizons que je n’aurais jamais pensé découvrir avant et d’évoluer. C’est un artiste incroyable, très humble et qui, avec sa longue carrière, a pu s’adapter tout en évoluant. Un artiste, ce n’est pas uniquement savoir chanter, c’est aussi savoir s’adapter dans le temps. C’est le genre d’artiste que je veux être aussi.»

 

Mon objectif : «Je veux toucher plus de monde et je souhaite que les gens découvrent que je suis une artiste versatile. Je veux aussi partager le message que, peu importe l’âge qu’on a, peu importe si on a des enfants ou pas, peu importe à quel stade de sa vie on est, on peut toujours chasser ses rêves. Et c’est ce que je fais. Je retourne à la scène après Australian Idol il y a si longtemps et je viens prouver à d’autres personnes et d’autres mamans qu’on peut toujours avancer vers ce qu’on veut faire dans la vie. Il suffit de le faire avec le cœur.»