• Désir de maternité, problème de fertilité : comment faire face au mois de mai
  • Ebony Forest : protecteur de la nature
  • Un trentenaire agresse son épouse et leur fille de 4 ans au couteau - Ses beaux-parents : «Nou tifi inn pas boukou mizer depi linn marye»
  • Jasodah Boodhun, une centenaire bien dans sa peau
  • La flamme olympique en France : effervescence autour du feu sacré
  • Thyroïde : une petite glande, de grandes implications…
  • «Furiosa : une Saga Mad Max»  : encore de la fureur et de la ferraille
  • Enquête judiciaire au tribunal de Souillac - Rama Valayden : «Lapolis inn kwi vide ek lanket lor lamor Kanakiah»
  • Aurally Handicapped Persons Sports Federation : ne pas confondre athlètes sourds et para-athlètes
  • Journée internationale du thé : la Chartreuse, entre célébration et engagement pour une industrie équitable et durable

Mama Jaz - Sumrrà : prendre des risques musicaux avec le jazz

Ce 17 avril, c’est au tour de cette formation espagnole de nous proposer un concert au Caudan Arts Centre, forte de plusieurs albums et tournées, avec, au sein du trio, Manuel Gutierrez (piano), Lar Legido (batterie et percussions) et Xacobe Martinez Antelo (double basse). C’est ce dernier qui nous parle…

À quoi s’attendre sur scène ?

 

Nous apportons notre manière la plus pure de faire de la musique avec tout le respect imaginable. Nous sommes très reconnaissants de pouvoir montrer notre musique dans un environnement aussi incroyable. Nous présenterons notre métier, que nous faisons depuis près de 25 ans maintenant. Nous espérons entrer en contact avec le public mauricien de la manière la plus chaleureuse possible.

 

Avez vous écouté des artistes mauriciens, et si oui, qu’en pensez-vous ?

 

Nous connaissons la musique jazz en Afrique et bien d’autres formes de musique, et nous aimons beaucoup de choses qui se passent ici. Grâce à Mama Jaz, nous connaissons aussi la musique jazz mauricienne et nous trouvons cela super intéressant. Nous espérons en savoir plus lors de notre visite !

 

Comment se porte la scène du jazz dans le monde en ce moment ?

 

Je pense qu’il est difficile de voir la diversité. Il existe certaines manières de faire de la musique qui ne sont pas favorables au capitalisme, et le plus souvent, cette musique est la plus intéressante. Je pense que la scène jazz ne prend pas assez de risques. C’est la chose la moins jazzée. Le jazz, c’est prendre des risques et être ultra préparé à cela.

 

D’autres projets après Mama Jaz ?

 

Après Maurice et La Réunion, nous ferons une collaboration cet été avec un grand chanteur espagnol appelé Niño de Elche. Et nous sommes tellement excités à ce sujet. Et en 2025, nous célébrons notre vingt-cinquième  anniversaire. Ce serait bien de revenir à Mama Jaz pour le célébrer.

 

Le programme

 

Grands concerts les mercredis à 20h au Caudan Arts Centre :
17 avril : formation espagnole Sumrrà
24 avril : Manu Desroches et ses amis présentent La ter Le siel, une création avec Jalil Auckbaraullee à la batterie, Gino Chantoiseau (direction musicale et basse), Manu Desroches (composition, voix, guitare et percussions), Patrick Desvaux (guitare) et Jhonny Joseph (batterie et percussions).
Billets à Rs 800 pour ces concerts, en vente au Caudan Arts Centre et sur le site caudanartscentre.com

Les Mama Piknik, les dimanches au Creative Park de Beau- Plan (entrée gratuite, apportez de quoi manger et boire)
14 avril : 12h-15h et 16h30 à 18h – Brainlove ; 15h-16h30 : JYSE XP (Yan Boodhoo – batterie, Jean-Noël Ladouce - Saxo, Steve Desvaux – basse et Evans Maurer – clavier)
21 avril : 12h-15h et 16h30 à 18h – Ayef ; 15h30-16h30 :  Kolektif Desvaux Bertin
28 avril : 12h-15h et 16h30 à 18h – Matsonic ; 15h-16h30 : Groupe ELEKTRIK : Jérémie Augustin (basse), Fabien Gourdin (batterie), Ryan Lacire (clavier), Samuel Laval (composition, saxo et clavier), Nethaneel Sahye (guitare), avec aussi en featuring Jerry Léonide.

Deux masterclass au Caudan Arts Centre : (entrée à Rs 1000) :  20 avril (Gino Chantoiseau) et 27 avril (Jerry Léonide)  : 10h à midi (12-18 ans – Rs 250) et 14h-16h (18+ ans – Rs 1000)  + des festivités à venir sur les réseaux sociaux et radios  le 30 avril, pour l’International Jazz Day