• Forme : 20 minutes de sport à intégrer à la routine familiale
  • Distripharm Ltd, un magasin qui promeut le bien-être de tous
  • Political Financing Bill : l’impasse
  • Laura Béatrice Louis et son monde de fantaisie
  • Harold Leve Hang : Adieux émouvants à un King
  • Chute fatale à la montagne du Chat et de la Souris : Joseph On, la fin tragique d’un amoureux de l’effort vert
  • Leshav Beeharry meurt noyé dans un bassin | Ashiv, son frère aîné : «Il était prévu qu’il intègre l’université de Maurice en août»
  • Aboo Swaley Futta agressé mortellement | Son père : «Ils s’en sont pris à un homme sans défense et sans histoires»
  • L’ADSU sollicite Interpol après la saisie de 92,5 kg de cocaïne
  • Perry Ah-Why : White looks

Les Armel et leurs amis en ébullition

Dans le studio des Armel à Rose-Hill, Mario, Ilario et Stacy bossent avec le sourire.

Tournée en vue ! Et tout le monde met la main à la pâte. Bref, on s’active chez les Armel, avec le vétéran Mario qui s’occupe en ce moment du management de son fils Ilario – nom de scène Ila Rio – qui va faire, avec ses amis, un lancement digne de ce nom de son album Liberté, disponible depuis plusieurs mois dans les bacs. L’artiste de 19 ans veut aussi mettre en avant son single Letan ek ban moyen, qu’il interprète avec la chanteuse d’hôtel Stacy Laville, 20 ans. 

 

La soirée de lancement est prévue pour le 29 juin, au Kas Poz, à Ébène. Outre Ila Rio qui chantera ses compositions en live, il y aura la prestation du groupe Apostrophe où le jeune homme officie en tant que batteur. Aux platines, on retrouvera le DJ Nick Williams.

 

Une première date qui devrait en entraîner d’autres, en voie de finalisation, ici et ailleurs. Mario Armel nous en dit plus sur l’aventure musicale de son fils et de toute la famille : «Je cherchais depuis un moment un manager pour Ilario car il entre de plain-pied dans le monde de ce que j’appelle les “petits et grands requins”. Finalement, je me retrouve à le manage moi-même, avec le maximum de perspectives pour lui, et aussi à faire la promotion d’autres nouveaux artistes, comme j’ai l’habitude de le faire, avec en ce moment Stacy Laville.»

 

Du coup, Ila Rio se partage en deux, d’une part, l’electro-pop et de l’autre, du gros rock. Deux univers parallèles pour le jeune artiste. «Ce sont deux univers, deux parties de moi, le côté plus sensible avec Ila Rio, et celui où je me lâche avec les amis du groupe Apostrophe», souligne le jeune homme, histoire de nous préparer à sa soirée. Le rendez-vous est donc pris pour le 29 juin, avec des billets qui seront bientôt mis en vente chez Venpin, à Rose-Hill.