Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5-PLUS DIMANCHE

Pendant cette période de confinement, profitez de 5-Plus Dimanche, l’express, Business Mag, Weekly, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

  • Destroy All Humans : remake du troisième type
  • Une nouvelle équipe du CCID enquête sur l’assassinat de Michaela Harte
  • Ladypreneur Hub : la belle entraide des femmes entrepreneurs
  • Toutous errants : comment leur tendre la main
  • L’accident de Roche-Bois fait une seconde victime - Giovanni, le frère de Jonathan Etienne : «Il nous a quittés bien trop vite»
  • L’affaire Cercle de Joachim : la police entre en jeu
  • Quinze mois de prison pour un chauffard ivre qui a tué deux personnes : les proches de Yan Vallet et Leelawtee Sookaye, entre tristesse et révolte
  • Naufrage de Wakashio : les «bai looke» de la mer...
  • Sur Netflix - Claudia Lebon : ma participation au documentaire «Inside The World’s Toughest Prisons»
  • Revers pour le droit de retour - Chagos : la déception comme arme…

La vie de fashionisto de Jojo

Pétillant et attachant, Jojo Lecordier, 27 ans, ne cesse d’étonner par ses nombreux talents. Cette fois, il se glisse dans la peau d’un personnage d’une émission de téléréalité ; il est à l’affiche du tant attendu Lockdown Island. L’ex-journaliste se décrit comme un «véritable fêtard et socialite» dont les passions sont le shopping, la mode et… la fête. Mais dans cette tête «blonde», il n’y a pas que des strass et des paillettes car Jojo, qui habite Péreybère, s’est lancé à son compte depuis un an dans la communication pour les PME et les start-up, et travaille en parallèle sur un projet mode pour fin 2020 : «Surprise, surprise.» Rencontre. 

Quelle est la recette pour trouver son style ?

 

J’ai créé mon style en regardant différentes émissions sur la mode et en me tenant toujours au courant des dernières tendances, tout en y ajoutant ma touche personnelle. J’adore les looks un peu androgynes et le mélange des genres, sans pour autant exagérer, parfois la simple façon de porter un vêtement suffit pour se distinguer.

 

Être un fashionisto, c’est aussi attirer le regard de tous sur soi. Comment vous gérez ces regards ainsi que le jugement des autres ?

 

Je dis toujours qu’à Maurice, que tu fasses des choses ou pas, les gens vont te critiquer. Donc, autant faire ce qu’il te plaît, sans te préoccuper de ce que X ou Y pourra dire ou penser.

 

Si vous étiez une griffe, ce serait laquelle ?

 

Balmain, sans hésitation, j’adore le style d’Olivier Rousteing et la touche moderne qu’il a apportée à la marque.

 

Si vous étiez une personnalité ?

 

Absolument personne. Je déteste être comparé à qui que ce soit. Pour moi, le style et la personnalité devraient être propres à chacun et ce n’est qu’en étant unique et singulier que l’on peut faire la différence.

 

Quel est votre vêtement ou accessoire préféré ?

 

LA CHEMISE ! J’ai une collection de plus de 70 chemises, les unes plus originales que les autres, que ce soit au niveau de la coupe ou du tissu…

 

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui veut être stylé mais qui est trop timide ?

 

De ne pas s’inquiéter du regard des gens et de vivre par soi et pour soi-même, et ceux qui comptent vraiment.