Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • L’affaire du «bébé décapité» à l’hôpital de Pamplemousses - Vicky et Sweta : «Nous n’arrivons toujours pas à faire le deuil de notre enfant»
  • Elle fait face pour la seconde fois à un cancer - Diane Colimalay : «Je ne peux pas me résoudre à laisser une maladie me dominer»
  • Moi, survivant du cancer...
  • En convalescence après avoir été poignardé par sa compagne - David Azie, 28 ans : «Nou finn pardonn nou kamarad»
  • EURO 2020 : Les coaches mauriciens sur le grill
  • EURO 2020 : Les pronostics des jeunes fans
  • Séquestré et battu à mort à Karo Kalyptis : Desveaux Augustin, victime d’un règlement de comptes sur fond de trafic de drogue ?
  • My Body, My Choice, My Voice : ils s’unissent contre la vaccination obligatoire
  • Accidents fatals : des nouvelles victimes, des familles dévastées par la douleur
  • JO 2021 - Haltérophilie : Roilya Ranaivosoa qualifiée pour Tokyo

La vie de fashionista de Kimberley

Sa passion, c’est… la mode ! Kimberley Françoise fait de son mieux pour pouvoir vivre sa passion, tout en continuant à bien travailler à l’école. Rencontre avec cette élève du collège Lorette de Quatre-Bornes.

Quelle est la recette pour trouver son style ?

 

Une passion aide à définir un style. Par exemple, moi, j’ai toujours été une grande fan de rap et à force de voir des clips, j’ai commencé à m’habiller comme ceux qu’on voit dedans et j’ai appris à faire évoluer mon look. Mais nous ne sommes pas obligés d’être des clichés de ce qu’on aime, soyez dévoués à la non-conformité car, après tout, la vraie mode, c’est de ne pas suivre la mode.

 

Le style, ce n’est pas seulement les vêtements mais aussi le maquillage, les ongles, les cheveux, les chaussures… Comment ça se passe pour vous ?

 

Pendant le confinement, j’ai appris à me maquiller et à accorder mon maquillage à ce que je porte. Par exemple, si ma tenue est déjà assez travaillée, je vais miser sur quelque chose de léger pour le maquillage et vice versa. L’indispensable pour moi, c’est le trait d’eye-liner et le lip gloss.

 

Être fashionista, c’est aussi attirer les regards sur soi. Comment gérez-vous ces regards ainsi que les jugements ? 

 

Être fashionista, c'est avant tout être visionnaire et, comme tous les visionnaires, on est souvent critiqués, moqués ou, tout au contraire, copiés. Mais quand on a une bonne estime de soi, l’avis des autres importe peu.

 

Si vous étiez une griffe, ce serait laquelle ?

 

Je n’aime pas vraiment les vêtements de marque à cause des logos (rires). Je préfère les friperies et trouver la pièce que personne ne possède.

 

Et si vous étiez une personnalité ?

 

Je dirais Rihanna car elle a prouvé qu’habiter sur une petite île n’empêche pas de devenir une grande personnalité.

 

Quel est votre accessoire préféré ?

 

Définitivement mes lunettes ! Elles apportent le petit plus à mes tenues et elles font tellement partie de mon identité qu’on ne me reconnaît pas sans !

 

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui veut être stylé mais qui est timide ?

 

On n’a qu’une vie, donc, il ne faut pas s’attarder sur les «ki dimounn pou dir ?» et just go for it ! Comme on dit, il vaut mieux vivre avec des remords qu’avec des regrets. Walking with confidence is the key et notez bien que si vous mourez, votre fantôme portera la même tenue pour toujours, alors make each outfit count (rires).