• Contaminations à SKC Surat : deux jours tendus…
  • Le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal : «C’est une situation bien grave»
  • Plusieurs cas de Covid-19 recensés localement : les Mauriciens sur le qui-vive
  • Man City vs Man United : les faux frères
  • Super League : le GRSE Wanderers en plein suspense
  • Et Ramgoolam qui rit…
  • Ce lundi 8 mars 2021, l’express devient l’express des Femmes
  • Enquête judiciaire : Bonomally, la clé de l’énigme sur la mystérieuse disparition de Kistnen ?
  • Assemblée générale élective du MTC : la survie du club en toile de fond
  • La vie de fashionisto de Patrice

La vie de fashionista de Rouksaar

Cette jeune femme de 21 ans a plusieurs passions dans la vie : le henné, le maquillage, le jardinage, la natation et la lecture. Rencontre avec Rouksaar WJ Jareeag.

Quelle est la recette pour trouver son style ?

 

Il faut tout d’abord s’aimer avec ses défauts et ses qualités ; apprivoiser sa morphologie pour l’embellir et non la cacher. Ensuite, après avoir fait ce travail, on s’habille selon son humeur ou l’occasion.

 

Le style, ce n’est pas seulement les vêtements mais aussi le maquillage, les ongles, les cheveux, les chaussures… Comment ça se passe pour vous ?

 

Je crois fermement qu’il faut prendre soin de soi tout comme il faut s’aimer. Je prépare mes différentes crèmes et mes scrubs pour mes soins de peau moi-même et je partage mes recettes sur ma page Insta. Beaucoup de mes followers ont essayé et sont très satisfaits. Pour garder une jolie silhouette, je suis différents régimes et fais très attention à mon alimentation.

 

Être fashionista, c’est aussi attirer les regards sur soi. Comment gérez-vous ces regards ainsi que les jugements ? 

 

Ah oui ! Là où je vais, les regards me suivent ! Je reçois beaucoup de compliments et on me demande des conseils beauté ou des tips pour le maquillage. Les commentaires négatifs, c’est seulement sur les réseaux sociaux : ce sont des fake accounts qui vont nous critiquer, tout en suivant nos conseils et en imitant notre style.

 

Si vous étiez une griffe, ce serait laquelle ?

 

Paco Raban parce que je suis «stylish, attractive, rare…» Mais pour l’instant, je me contente d’inventer mon style «turban» avec mes ceintures et mes tennis.

 

Et si vous étiez une personnalité ?

 

Nairobi de Money Heist. Elle est enthousiaste, motivée et toujours très attirante.

 

Quel est votre accessoire préféré ?

 

Lunettes de soleil, boucles d’oreilles et montres.

 

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui veut être stylé mais qui est timide ?

 

La mode commence avec vous. Aimez votre apparence, le corps avec lequel vous êtes né et stylez-le comme VOUS aimez ! Avec des astuces et des touches bien à vous. Moi, par exemple, j’ai des ceintures dont j’entoure ma tête comme un bandana. On n’est pas obligés de faire pareil ; il faut juste être créatif et fidèle à soi-même.