Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • L’affaire du «bébé décapité» à l’hôpital de Pamplemousses - Vicky et Sweta : «Nous n’arrivons toujours pas à faire le deuil de notre enfant»
  • Elle fait face pour la seconde fois à un cancer - Diane Colimalay : «Je ne peux pas me résoudre à laisser une maladie me dominer»
  • Moi, survivant du cancer...
  • En convalescence après avoir été poignardé par sa compagne - David Azie, 28 ans : «Nou finn pardonn nou kamarad»
  • EURO 2020 : Les coaches mauriciens sur le grill
  • EURO 2020 : Les pronostics des jeunes fans
  • Séquestré et battu à mort à Karo Kalyptis : Desveaux Augustin, victime d’un règlement de comptes sur fond de trafic de drogue ?
  • My Body, My Choice, My Voice : ils s’unissent contre la vaccination obligatoire
  • Accidents fatals : des nouvelles victimes, des familles dévastées par la douleur
  • JO 2021 - Haltérophilie : Roilya Ranaivosoa qualifiée pour Tokyo

La vie de fashionista de Lauranière 

Cette habitante de Terre-Rouge a été sacrée Miss Sport et Fitness et Miss Talent au concours Miss Eco International MRU 2020. Lauranière Petit, 21 ans, est opératrice dans un laboratoire médical et ses passions sont le chant, le sport et l’art. Rencontre.

Quelle est la recette pour trouver un style bien à soi ?

 

Je dirais que j’ai trouvé mon style à moi en voulant être unique, différente des autres.

 

Être une fashionista, c’est aussi attirer le regard sur soi. Comment gérez-vous ces regards ainsi que le jugement des autres ?

 

Avant, c’était dur ! À chaque jugement, j’étais frustrée. Du coup, je perdais confiance en moi. Puis, je me suis dit que, quoi que je porte, il y aura tout le temps des commentaires. J’ai alors pris mon courage à deux mains et aujourd’hui, je peux dire que je ne me préoccupe pas de l’opinion des autres.

 

Si vous étiez une griffe, ce serait laquelle ?

 

Chanel ! Qui rime avec luxe et élégance. C’est l’incarnation de la haute couture made in France. Vu que c’est une grande marque, je trouve que porter cette griffe me donne de la valeur.

 

Si vous étiez une personnalité ?

 

Zozibuni Tunzi qui a dit : «J’ai grandi dans un monde où une femme comme moi, avec mon type de peau et de cheveux, n’a jamais été considérée comme étant belle. Je pense qu’il est temps que ça change aujourd’hui.» Ça m’a fait penser à moi.

 

Quelle est ta pièce de vêtement ou ton accessoire préféré ?

 

Difficile à dire. Je vais opter pour le combi-short. Je m’y sens davantage moi-même et à l’aise.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui veut être stylé mais est trop timide ?

 

Je lui dirais : reste toi-même. N’aie pas avoir peur de montrer qui tu es. C’est ton corps, c’est ta vie, c’est ton style. Les gens sont là pour juger… Si tu te sens bien dans ta peau, tu n’as pas besoin de t’en préoccuper. Chacun son style ! On ne s’habille pas pour les yeux des autres mais pour se faire plaisir.