• Fusillades au Canada : le Mauricien Josian Cadine, dont le fils de 17 ans est l’une des dernières victimes : «C'est dramatique...»
  • 40 ans de la Fondation Georges Charles : une mission qui vient du cœur
  • Arrêté avec des devises étrangères à quelques jours de son procès : le présumé trafiquant Angelo Thomas cherchait-il à fuir vers Madagascar ?
  • Locho Tacos : la délicieuse aventure mexicaine de Steeven et Tommy
  • Accusé d’arnaque à travers un système de Ponzi : le présumé escroc Mohammad Fakim Masse écroué
  • Son père souffre de la maladie d’Alzheimer - Dorianne Désirée Drack : «À Maurice, il y a un manque cruel de soins adaptés»
  • Raksha Bandhan : ode à la complicité fraternelle
  • Wan Naglaa Boodhun : artistiquement vôtre
  • The Gold Face 2022 - Parameshwaree Permalloo et Vincent Yip : they’ve got the look !
  • Realme Buds Q2 : du son consistant pour pas cher

Anonym : la preuve par… 7 !

Le chiffre est partout dans le nouveau projet du groupe, avec tout d’abord un premier single sorti le jeudi 8 juillet, qui donne le ton de la (longue) suite. On vous explique.

Tout un projet autour d’un chiffre. En d’autres termes, l’incontournable groupe Anonym veut être original et étendre ses horizons musicaux. Voici donc le projet K7 du groupe qui a été initié avec un premier single bien dansant du nom du Viv Bien, disponible sur les plateformes digitales et sur YouTube. K7, c’est aussi tout une démarche autour du chiffre 7 : ainsi, nous aurons droit à six autres singles à raison d’un chaque mois : sept chansons, sept mois, qui culmineront en un album collector regroupant tous les morceaux, qui devrait sortir sous la forme d’une cassette (K7 quoi !)

 

Le porte-parole du groupe, Bernard Moonsamy,  explique cette démarche fort ludique : «Le mot devrait être “expérimental”. On essayait de trouver une formule fun, ludique, musicale et originale. Et on est tombés d’accord sur le chiffre 7. Après tout, nous sommes à sept membres pour commencer, et il y a énormément de choses autour du chiffre sept : sept merveilles du monde, sept jours de la semaine, sept péchés capitaux, entre autres, tout comme le terme K7, qui inclut ce chiffre aussi. D’où cette idée de sept chansons, sept mois, pour finir par une K7», explique le chanteur et musicien. Il nous donne aussi des détails sur les chansons à venir : «C’est une occasion pour le groupe d’explorer de nouveaux horizons. Nous sommes à sept et nous allons essayer plus ou moins de faire correspondre chaque morceau à l’univers des membres du groupe.»

 

Sinon, Anonym c’est : Lionnel Cupidon (voix), Bernard Moonsamy (voix), Loic Cupidon (basse), Yann Payet (piano), Wilford Wong (guitare), Samuel David (guitare), Fréderic Dorlin (percussion).

 

Bon, assez papoté, allons nous amuser et danser sur Viv Bien, en attendant le prochain morceau.