• Keshava Appadoo, fauché mortellement à 27 ans | Tanuja : «C’est horrible de perdre un second fils tragiquement»
  • Salaire minimum : Les syndicats applaudissent le gouvernement
  • Lorianne Nadal : Une International Beauty Queen
  • #POURCEUXQUIRESTENT | Carenne Mikale-Legrand : Au nom de son frère Christian
  • Ajegee Vythilingum : «Ma belle histoire d’amitié avec Johnny Halliday»
  • Fukrey Returns : Quatre idiots face à une femme bandit
  • Le Musée des Merveilles : Destins croisés
  • Coco : le guitar hero morbide
  • Nouvelle force ou épiphénomène ?
  • COSAFA U-20 Challenge Cup : Jason Ferré désigné capitaine

Hippisme 35e journée | Victory Team en l’absence d’Ernie

Victory Team a profité de l’absence d’Ernie pour renouer avec le succès et obtenir sa 4e victoire de la saison.

Battu de peu par Ernie la dernière fois, Victory Team a profité de l’absence du crack de Jean-Michel Henry pour briller de bout en bout dans l’épreuve principale et signer, par la même occasion, sa quatrième victoire de la saison.

Le sprinter entraîné par Amar Sewdyal n’eut aucune peine à prendre le commandement, non pas en raison d’une quelconque passivité de ses concurrents, mais grâce notamment à sa vitesse d’exécution et à sa première ligne. Belong To Me, qui avait également bien sauté, ne put obtenir les barres et vint se placer à l’extérieur du nouveau Kapitan. A l’extérieur, Nottinghamshire, grâce à un bon départ, couru en épaisseur sur la partie initiale avant de venir en one off derrière Victory Team, qui eut le luxe de réaliser un 12,39s entre les 1200m et 1000m. Derrière ce quatuor arrivaient Entree, Phycho Syd et Argun.

 

En descente, Nottinghamshire se montrait quelque peu ardent, mais son apprenti Allyhosain ne prit pas le risque de partir puisque Victory Team, non seulement imprimait-il un train régulier (11,12s, 11,33s), mais il n’y avait aucune chance que le leader lui cède sa position. Derrière, Kapitan était idéalement placé alors que Belong To Me restait en one off.

 

Après le passage du 600m, Victory Team, qui avait tous les atouts de son côté, accéléra l’allure et au 400m, le chronomètre affichait 10,93s. Nottinghamshire éprouvait des difficultés à rester dans son sillage, ce qui obligea Bussunt à aller en épaisseur sur Belong To Me dans sa tentative de se rapprocher de Victory Team.

 

Dans la ligne droite, pendant un court instant, Belong To Me donnait l’impression de pouvoir revenir sur Victory Team, mais lorsqu’il commença à verser à l’intérieur, cela le mit hors du coup. A l’avant, Victory Team maintenait l’allure et en l’absence d’un finisseur comme Ernie, qui l’avait surpris la dernière fois, il fila tout droit au but pour s’imposer devant Kapitan, auteur de bons débuts.  

 

Après cette victoire de Victory Team, son entraîneur Amar Sewdyal était aux anges. Il a attribué le succès de son sprinter au fait qu’il a rencontré un lot moins relevé que la dernière fois.