• Cosafa Women’s Cup : Kelsey Perlman au secours du Lady Club M
  • Badminton - Championnats d’Afrique U15 : Maurice se contente des places d’honneur
  • Kyokushinkai : Le shihan Koi partage son expertise avec les Mauriciens
  • Ce temps qui passe avec… Hans Nayna
  • Jasmine Toulouse : une femme exemplaire
  • Concert d’OSB : dépêchez-vous !
  • Les aventures de Joshila Dhaby
  • L’allée des souvenirs du Dr Ramkhalawon
  • Tout sur Serge Constantin
  • La belle réunion de Révélation 2K17

Bons Plans

Festival culinaire écossais au Hennessy Park Hotel.
À la découverte de la cuisine écossaise

Une invitation au voyage. C’est ce que vous propose le Hennessy Park Hotel au détour de son nouveau festival culinaire dédié, cette fois, à la cuisine écossaise. Au restaurant Grain d’SEL, vous pouvez, depuis le vendredi 10 mars et ce jusqu’au 18 mars, découvrir cette cuisine traditionnelle et les produits de terroir comme le bœuf Aberdeen-Angus, le boudin noir de Stornoway, le saumon et les crustacés des Shetland, le whisky ou encore le célèbre haggis écossais. En entrée (à partir de Rs 340), vous avez le choix entre des huîtres gratinées, des tranches de saumon parfumées au whisky, des noix de St Jacques à la bière blonde, des ribs de porc aux fines herbes de Stornoway ou encore un haggis de gibier des Shetland.

 

Pour le plat (à partir de Rs 390), la liste des offres ne peut que vous mettre l’eau à la bouche. Vous aurez l’embarras du choix entre la caille rôtie au poivre vert, chou-fleur au beurre noisette d’Écosse, raisins de Corinthe confits et salade de haricots blancs, la poitrine de porc braisée, coulis à la pomme Highlands, jeunes pousses de choux de Bruxelles et jus aux fruits rouges, le ragoût de bœuf aux champignons et fèves sautés au whisky, pommes de terre rôties.

 

Il y aura aussi du jarret d’agneau braisé au cassis, mousseline de pommes de terre violettes et pointes d’asperges vertes ou encore de la truite d’Écosse en saumurade au cidre, sauce relevée au crabe et légumes rissolés à l’huile de noisette, entre autres.

 

On s’y verrait déjà en Écosse.

 

Amy Kamanah-Murday