• Keshava Appadoo, fauché mortellement à 27 ans | Tanuja : «C’est horrible de perdre un second fils tragiquement»
  • Salaire minimum : Les syndicats applaudissent le gouvernement
  • Lorianne Nadal : Une International Beauty Queen
  • #POURCEUXQUIRESTENT | Carenne Mikale-Legrand : Au nom de son frère Christian
  • Ajegee Vythilingum : «Ma belle histoire d’amitié avec Johnny Halliday»
  • Fukrey Returns : Quatre idiots face à une femme bandit
  • Le Musée des Merveilles : Destins croisés
  • Coco : le guitar hero morbide
  • Nouvelle force ou épiphénomène ?
  • COSAFA U-20 Challenge Cup : Jason Ferré désigné capitaine

Ils ne veulent pas mettre de condom (2)

Avec chacun des partenaires sexuels que j’ai eus, l’usage du condom a été un réel problème…

En fait, ce que tu veux, c’est reprendre le contrôle de ta santé sexuelle et tu as bien raison, car ton corps t’appartient et tu as le droit de revendiquer ce qui est le mieux pour toi. Sois la gardienne de ton bien-être, tant physique qu’émotionnel, et assure-toi de te faire respecter. Dans ta lettre, on sent que ton intention de faire respecter tes choix est bien là. Mais lorsque tu te retrouves dans des situations où tu as à faire valoir tes choix, tu finis par céder. Tu dis trouver difficile de jouer le rôle de négociatrice avec un partenaire et d’avoir à le convaincre. Effectivement, lorsqu’on a à faire cela une fois au lit, cela vient briser la spontanéité du contexte passionné. Ce n’est donc pas le moment idéal pour défendre tes droits.

 

Alors, il est fort compréhensible que tu baisses les bras pour profiter du moment. Tu te sens probablement coupable de ne pas avoir été à l’écoute de ce qui est important pour toi. D’ailleurs, tu ne partages pas comment tu te sens dans ta lettre. Éprouves-tu de la colère envers ces gars ? Est-ce que tu t’en veux à toi-même ? Cela te fait-il de la peine de voir que les gars ne sont pas attentifs à tes besoins ? Il serait normal de vivre de telles émotions. Peut-être que si tu contactais les émotions qui t’habitent, cela t’aiderait à te recentrer davantage sur toi et te donnerait l’élan nécessaire pour t’affirmer fermement ?

 

L’affirmation de soi et la capacité d’être à ton écoute, voilà à mon avis ce que tu devrais prioriser dans ton cheminement personnel et dans tes rapports avec les autres. Essaie, dans un premier temps, d’identifier quels sont les freins à ton affirmation. Est-ce ta peur de déplaire ? Est-ce ton grand besoin de te sentir aimée, ne serait-ce que pour une nuit, qui prend le dessus sur tes convictions ? Même si tu devenais maître dans l’art de t’affirmer, cela ne garantirait en rien que tu réussirais à faire porter un condom à un gars qui n’en a pas du tout l’intention. Répéter ce genre d’expériences t’expose à continuer de vivre des déceptions. Cela t’expose même au danger, car ces gars-là, que tu ne connais peut-être pas vraiment, tu ne sais pas comment ils peuvent réagir si tu refuses catégoriquement une relation sexuelle sans condom, alors que vous avez déjà commencé à vous embrasser et à vous caresser.  

 

Je pense qu’il te serait plus facile de t’affirmer et de te faire respecter si tu en discutes au préalable avec ton partenaire avant de commencer à avoir des relations sexuelles avec lui. Quand un gars t’intéresse, prends le temps de le connaître, ouvre le sujet des préservatifs et du fait que c’est un incontournable pour toi. Observe ses réactions et écoute ton feeling et ton intuition pour te guider à savoir si tu peux lui faire confiance. Personne n’est à l’abri de se faire avoir par un fin manipulateur, mais il est possible parfois de déceler des indices sur une personne qui est mal intentionnée.

 

En cas de doute, abstiens-toi. Autre chose, sois cohérente avec tes valeurs et tes principes. Si tu fréquentes quelqu’un qui, à un moment ou à un autre, change d’attitude ou cesse de te respecter ou ne veut plus porter de condom, et bien cesse de le voir. Tu as le pouvoir de mettre un terme aux relations qui ne sont pas en accord avec ce que tu veux vraiment.

 

La semaine prochaine, nous verrons quels sont les arguments que l’on peut utiliser en faveur du port du condom.