• Keshava Appadoo, fauché mortellement à 27 ans | Tanuja : «C’est horrible de perdre un second fils tragiquement»
  • Salaire minimum : Les syndicats applaudissent le gouvernement
  • Lorianne Nadal : Une International Beauty Queen
  • #POURCEUXQUIRESTENT | Carenne Mikale-Legrand : Au nom de son frère Christian
  • Ajegee Vythilingum : «Ma belle histoire d’amitié avec Johnny Halliday»
  • Fukrey Returns : Quatre idiots face à une femme bandit
  • Le Musée des Merveilles : Destins croisés
  • Coco : le guitar hero morbide
  • Nouvelle force ou épiphénomène ?
  • COSAFA U-20 Challenge Cup : Jason Ferré désigné capitaine

Il insiste même si je ne veux pas

Bonjour, ça me gêne de vous parler de ça, mais si je le fais, c’est parce que je ne sais plus quoi faire pour faire comprendre à mon petit ami que je refuse certaines pratiques sexuelles. Je suis avec lui depuis deux ans. Il est capable d’être affectueux dans la vie de tous les jours, mais lorsque nous tombons dans le domaine sexuel, il devient un autre homme. Je sens qu’il fait une coupure drastique entre le sexe et l’amour. On ne fait jamais l’amour, on fait du sexe. Et, dans ces moments-là, je sens que c’est son plaisir et son excitation à lui qui sont les plus importants.

 

Au début de notre relation, c’était moins pire. Mais avec le temps, il devient de plus en plus exigeant et veut faire des choses qui me répugnent. Je dirais même que ça me bouleverse qu’il veuille me traiter de la sorte. Ses demandes particulières tournent autour de la fellation. Il est obsédé par cela. Jusque-là, c’est correct pour moi. J’accepte de lui offrir ce qu’il préfère, mais quand j’y pense, je trouve que c’est «trop» et je réalise à l’instant, en écrivant ces lignes, qu’à cause de ce «trop», je n’ai plus l’élan de le faire par moi-même et je n’éprouve plus vraiment du plaisir en le faisant. Je me sens un peu obligée, d’autant plus que je refuse que l’on mette en pratique ses autres fantasmes.

 

Quand il dépasse les limites, je ne me sens pas respectée. Une fois, je me suis même levée pour aller pleurer dans une autre pièce parce que je sentais qu’il me traitait comme une «moins que rien». Il m’a alors dit que je faisais une scène pour pas grand-chose, que ce n’était pas mal ou méchant. Il me manipule en disant que son ex-petite amie le faisait et que bien d’autres femmes le font, que si je l’aime vraiment, je devrais le faire.

 

Il utilise aussi le fait que je refuse les autres choses dont je vous ai parlé et tente de me culpabiliser avec ça. J’ai essayé tous les arguments pour faire valoir mon point, mais il continue de me harceler. Je ne sais plus quoi faire pour qu’il comprenne et qu’il me laisse tranquille avec ses demandes. Qu’auriez-vous à me conseiller ?

 

Tu as bien fait de m’écrire. Ton petit ami ne respecte pas tes limites. Et quoi qu’il puisse te dire, tes sentiments sont légitimes. Tu as raison de te sentir dégradée, non respectée, utilisée, manipulée, car c’est exactement ce qu’il fait : t’utiliser, te manipuler et te rabaisser. Son attitude démontre qu’il est uniquement centré sur ses besoins, sans tenir compte de ton bien-être et de tes émotions. Son unique but est d’arriver à ses fins à force d’insister et de te manipuler. Il veut en arriver à ce que tu doutes de toi, comme lorsqu’il banalise tes réactions et qu’il dit que les autres femmes le font. Tu as le droit de ne pas aimer ces pratiques-là et de les refuser. Votre sexualité est en fait le reflet de ses préférences à lui et non un moment d’intimité dans le plaisir partagé. Il est donc normal que tu n’apprécies plus de lui faire des fellations puisque cette pratique est de plus en plus associée à des éléments négatifs, dont son égocentrisme.

 

Si tu te sens obligée de le faire et que, lorsque tu le fais, tu anticipes qu’il te l’enfonce loin dans la gorge ou qu’il te souille de son sperme, il est bien normal que cette pratique ait perdue de son caractère érotique. Au contraire, elle devient une source d’anxiété, car tu ne sais jamais jusqu’où il va aller avec ça. Va-t-il t’humilier ? Va-t-il te faire mal? Va-t-il t’imposer une nouvelle affaire répugnante ? Plus tu vivras là-dedans, plus tu risqueras d’associer la sexualité à quelque chose de désagréable, ce qui aura des répercussions sur ta capacité à vivre ta sexualité de manière épanouie. Plus tu vivras là-dedans, plus tu risqueras de douter de toi et plus ton estime personnelle va en prendre un coup.

 

En constatant que ça ne donne absolument rien de discuter avec lui, car il n’entend rien de tes messages et ne reconnaît aucunement ce que tu vis, tu risques de baisser les bras et de tolérer des choses pour acheter la paix. Si tu tiens ton bout et que tu persistes à t’affirmer fermement pour te faire respecter, cela peut mener à une escalade d’argumentations pouvant mener à de la violence verbale. Cela risque de gruger toute ton énergie. Cet homme semble avoir le profil de celui qui cherche à avoir le contrôle coûte que coûte et qui ne cède pas tant qu’il n’a pas le dernier mot ou qu’il n’a pas ce qu’il désire. Il serait étonnant qu’une communication saine soit possible avec lui, il ne démontre aucun signe d’ouverture en ce sens.  

 

Pour en connaître davantage sur ces pratiques sexuelles et pour connaître mon opinion sur celles-ci, ne manquez pas ma chronique de la semaine prochaine.