• [ PUBLI-REPORTAGE ] Use heart for every heart
  • Son nouvel album lancé en exclusivité et en live au J&J Auditorium - Mickaël Pouvin : «Je veux encore toucher le cœur des Mauriciens»
  • Agression sanglante à Résidence Barkly : comment j’ai échappé à une tentative d’assassinat à l’arme blanche
  • Spectacle de Norah Fatehi : le bonheur des sept Mauriciens qui danseront avec elle
  • Yuvan Sungkur, le faux avocat démasqué - Me Sanjeev Teeluckdharry : «Il a trompé beaucoup de monde, je ne comprends pas comment…»
  • «Monster : The Jeffrey Dahmer Story» : pourquoi le cannibale fascine autant
  • Man City vs Man Utd : les Citizens moins forts sans… Maguire ?
  • Les braves et les autres…
  • 24e journée : Alyaasaat retrouve son accélération
  • Piste piégée au Champ de Mars : deux individus arrêtés, un troisième recherché

Un oscar pour Van Gaal

On a découvert un nouveau talent chez l’entraîneur de Manchester United : celui d’acteur.

 

En effet, en seconde période du match face à Arsenal, dimanche dernier, le Néerlandais s'est plaint auprès du quatrième arbitre, Mike Dean, d'une simulation d'Alexis Sanchez. Mais, au lieu de se contenter de mots, le technicien de 64 ans a simulé une chute, pour le moins théâtrale.

 

Van Gaal a commencé à vociférer. A faire de grands gestes du bras. Et puis, d’un seul coup, il s’est jeté par terre.  L’ancien prof d’éducation physique est tombé parfaitement. Le quatrième arbitre a paru, lui, complètement, désabusé.

 

 

Un geste qui a laissé Arsène Wenger, dont les troupes étaient alors malmenées, pantois. L'image a fait le tour du monde. En arrière-plan de la caméra on a aperçu quelques spectateurs d’Old Trafford qui éclataient de rire. Beaucoup disent qu’il s’est laissé aller à une telle parade pour adoucir son image. En effet, on le connaissait plutôt comme quelqu’un de droit dans ses bottes et peu enclin à faire des plaisanteries.

 

Bref, il semblerait que le truculent entraîneur use de tous les moyens pour mettre le public d’Old Trafford, où il est généralement et généreusement conspué, dans sa poche. Quitte à faire le clown. Il a, néanmoins, été chaudement applaudi dimanche et son équipe a gagné 3-2. A-t-il découvert la façon de faire évoluer les Red Devils du bon côté ?En tout cas, il mériterait bien un oscar pour sa performance et son culot. Il surclasserait alors Leonardo di Caprio qui a décroché un oscar au bout de trente ans de carrière.