• Krishna Pentayah : «Ma participation à la conférence internationale sur les petits États insulaires en développement»
  • Allemagne vs Ecosse : le pays hôte doit éviter une douche écossaise
  • Ki bon gajaks ?
  • Diffusion des matches : écran noir !
  • Analyse des entraîneurs mauriciens : l’Angleterre, la France et Mbappé ont la cote
  • L’Europe fait tourner le monde
  • Journée mondiale de l’environnement : quand Young Bros contribue à la protection de la planète
  • Six conseils pour bien prendre soin de sa peau pendant l’hiver
  • Enquête judiciaire sur le décès troublant de Pravin Kanakiah - Rama Valayden : «Paret finn ena cover-up de tre o nivo dan sa case-la»
  • Formations en maquillage : la Glow Up Academy d'El Mehsen vous ouvre ses portes

Bipasha Basu

1488263_509428652507589_271112699_n.jpg

Dravish et une de ses stars préférées.

1796666_509429702507484_1121954260_n.jpg

Séance de dédicaces avec les trois amis.

Elle était là. À quelques centimètres de lui. Belle. Souriante. Envoûtante. Dravish Ramanah n’en revient toujours pas. Il a rencontré une de ses idoles, Bipasha Basu, il y a quelques jours. Un rendez-vous que lui a fixé l’actrice de Bollywood, herself ! Du coup, il le sait, il est un veinard. Comment a-t-il réussi son coup ? A-t-il une arme secrète ou un magnétisme qui attire les stars ? Pas tout à fait. Cet habitant de Piton a tout simplement le tweet heureux.

Il suit cette célébrité, qui a obtenu le Filmfare Award de la Meilleure actrice en 2001 pour son rôle dans Ajnabee, depuis quelque temps déjà… Avant même qu’elle ne devienne une super star, confie-t-il :

«Elle avait moins de 100 000 followers quand j’ai commencé à la suivre. Je lui envoyais

des messages régulièrement et elle répondait quelques fois.»

Du coup, en apprenant que Bipasha Basu était à Maurice, Dravish a tenté sa chance. Sans grande conviction, mais avec un fol espoir : «Je l’ai contactée à travers Twitter. Je lui ai demandé si c’était possible qu’on se rencontre.» Et là, miracle, elle lui répond : «Elle m’a demandé de lui laisser mon numéro de téléphone. Et quelques minutes plus tard, son personal assistant

m’a appelé.»

Difficile pour le jeune homme d’exprimer ses émotions à ce moment-là. Excitation. Trac. Bouffée de bonheur… «La personne m’a demandé de venir à l’hôtel Intercontinental», raconte-t-il. C’est donc avec deux amis qu’il s’est rendu à cette rencontre pas comme les autres : «C’était un moment exceptionnel. J’étais sous le charme. Elle est super belle. C’était un rêve devenu réalité.»

Dravish ne rate aucun des films de Bipasha Basu. Il a aimé Phir Hera Pheri, Dhoom 2 ou encore Jism. Alors, voir la star en personne, cela l’a un peu déstabilisé : «Je n’ai pas beaucoup parlé. Mais on lui

a demandé des autographes et on a pris quelques photos.»

Bipasha Basu, elle, lui a parlé de la sortie de son prochain film : «Elle m’a dit que Creature sortirait bientôt et que ce long métrage serait fabulous. Elle m’a aussi confié que son planning était très serré ces derniers temps, mais qu’elle adorait ce qu’elle faisait.» Dravish a trouvé la jeune femme particulièrement sympathique : «Elle nous a demandé si nous avions dû faire une longue route pour la rencontrer. C’était génial.»

La rencontre n’a duré que quelques minutes. Mais le jeune homme et ses amis en gardent un merveilleux souvenir. Ils n’oublieront jamais qu’elle était là

avec eux…

Archive: