• Diabétiques : quelques conseils pour un hiver sans souci
  • Association féminine pour saisir l’avenir : un engagement citoyen et solidaire
  • Jocelyn Chan Low : «La jeune génération, sans doute en raison d'un avenir plus qu'incertain, est plus encline à contester le statu quo»
  • Accusé d’avoir comploté pour faire braquer la bijouterie de son époux - Reeta Moosahur : «Enn polisie inn zwe enn move rol ek mwa»
  • À ne pas rater : et de deux pour des grosses séries à venir !
  • Atypik Cafe : les «nanas» pas comme les autres d’Axel Surette
  • Accidents fatals à Belle-Vue Maurel, Sainte-Croix et Mahébourg : douleur et stupeur après la mort tragique de quatre personnes âgées
  • Héroïne, haschisch, cannabis… : une semaine riche en saisies
  • REVOLT : trois line ups pour un album métal
  • Priyadharshini Radha : d’amour et de pâtisserie

Le compositeur Shravan Rathod meurt des suites de la Covid-19

Aashiqui, Phool Aur Kante, Dil Hai Tumhara, Raja Hindustani, Damini, Dhadkan, Raaz et Hum Tumhare Hain Sanam font partie des albums auxquels il était associé. Shravan Rathod, du duo Nadeem-Shravan, a poussé son dernier souffle le jeudi 22 avril au S. L. Raheja Hospital, à Mahim, Mumbaï, où il était admis depuis quelque temps après avoir contracté la Covid-19. 

Diabétique, ce grand compositeur indien avait également d’autres soucis de santé et ne répondait plus aux traitements médicaux. Son décès laisse un grand vide dans le monde musical de Bollywood. Plusieurs artistes, comme Ajay Devgan, Akshay Kumar, Shreya Ghosal et Adnan Sami, n’ont pas manqué de saluer et de reconnaître son talent et ses chefs-d’œuvre musicaux qui resteront dans les mémoires.