• BuYoung Lee, coréenne jazzy
  • Tir à l’arc : Deuxième succès consécutif pour Babet
  • Sharon Autard et Daryl Maingard : une histoire de (la) principauté
  • Phoenix Wright : Ace Attorney Trilogy | Procès rétro énergiques
  • Il dédède après un hit-and-run : Les proches de Sookraj Kanaram veulent la vérité
  • Assurance automobile : Bonus-malus : mais c’est quoi ce truc ?
  • Bike Track Adventures : en piste pour le vélodyssée !
  • Pour changer d’«hair» avec Mathieu Chavree
  • Franck Dubosc : «Quand on parle vacances, c’est l’île Maurice» 
  • Khalillah Chady meurt 39 jours après une sortie de route | Sa fille Benazeer : «Elle pensait qu’elle finirait par aller mieux»

Laila Majnu et Paltan : Faites l’amour… ou la guerre

Dans Laila Majnu, ce sont Avinash Tiwary et Tripti Dimri qui sont au générique alors que pour Paltan, c’est une réunion entre Harshvadhan Rane, Arjun Rampal, Gumeet Chaudhary et Sonu.

Réveillez votre côté romantique ou alors votre fibre patriotique avec ces deux films qui sont dans les salles cette semaine.

L’histoire tragique de Roméo et Juliette, deux amoureux séparés par la mort, a été maintes fois revisitée au cinéma indien. En 1975, elle a été portée à l’écran par Rishi Kapoor et Ranjeeta dans une réalisation d’Harnam Singh Rawail. Eh bien Laila Majnu est une énième version de Roméo et Juliette. Cette fois, c’est le réalisateur Sajid Ali qui se met derrière la caméra, alors qu’Imtiaz Ali, Shobha Kapoor et Ekta Kapoor en sont les distributeurs.

 

L’intrigue est la même et s’articule autour de Laila et Majnu, qui s’aiment d’un amour profond. Mais les parents de Laila, qui s’opposent à cette union, l’obligent à épouser un autre homme. Le jour des noces, la jeune femme se suicide et en entendant la nouvelle, Majnu se donne également la mort.

 

Bien que cette histoire a été plusieurs fois contée, Laila Majnu, nouvelle version, contient pas mal d’ingrédients qui en font un bon film. Il a été tourné dans les beaux décors du Cachemire et contient de belles chansons. Autre atout non négligeable : le duo composé d’Avinash Tiwary et de Tripti Dimri, qui font tous les deux leurs débuts dans ce film.

 

Mais quittons le monde des amoureux pour nous plonger dans celui de la guerre avec Paltan, réalisé par J. P. Dutta, spécialiste des batailles épiques. Le réalisateur est connu pour avoir réalisé les films de guerre Border, LOC Kargil et Refugee. Avec Paltan, il ne change pas de registre et nous emmène en 1962, lorsque l’Inde se mesure à la Chine dans une guerre qui résulte d’un conflit opposant la République populaire de Chine et l’Inde pour le contrôle de territoires himalayens.

 

Comme toujours, le casting des longs-métrages réalisés par J. P. Dutta est phénoménal. Par exemple, des stars comme Jackie Shroff, Suniel Shetty, Sunny Deol, Akshaye Khanna, Raakhee, Tabu et Pooja Bhatt étaient au générique de Border. Et dans Paltan, c’est une pléiade d’artistes qui sont réunis. Parmi, Arjun Rampal, Jackie Shroff, Sonu Sood, Gurmeet Choudhary, Harshvardhan Rane, Siddhanth Kapoor et Luv Sinha (le fils de Shatrugan Sinha).

 

Laila Majnu et Paltan, deux films à découvrir cette semaine !