• Kursley Favory, 43 ans, commet un autre viol après quatre ans - Ginette*, 80 ans : «Monn res fer lapriyer pou ki sa kosmar-la arete...»
  • Décès de Pankaj Udhas : cette voix d’or qui a marqué les Mauriciens
  • Manchester City vs Manchester United : règlement de comptes entre voisins
  • Quand Bruno Raya raconte Morgan Heritage et son chanteur décédé
  • Serge Moorjee : l’homme qui respirait le foot
  • Taekwondo : Sheldon Yan Too Sang aux Jeux d’Afrique
  • Huawei Matebook D16 : tout du bon côté
  • Mouvement pour le Progrès de Roche-Bois : l’agroécologie, un levier pour une meilleure intégration sociale
  • François Lindemann et sa rencontre musicale où «Tou korek»
  • Ishfaaq Mudhawo : politique, social et... chevaux

«Ent’nou» : histoire de couples comiques

Romance entre un Français et une Mauricienne au menu.

Voici une production locale qui devrait bien plaire avec ces huit épisodes (un par semaine prévu) qui arrivent à la fin de ce mois-ci. Découverte et détails.

Il était une fois Dou et Chou. En d’autres termes, Eric et Julie, couple dont nous allons découvrir le quotidien qui ne manque pas trouvailles comiques. Le tout dans Ent’nou, série humoristique venant de la boîte Dream Screen. Une série qui met aussi en avant un petit choc des cultures, avec le compagnon français et la compagne mauricienne, des jeux de mots, et pas mal d’autres choses en opposition pour un résultat rigolo. Actuellement en post-production à l’heure où nous mettions sous presse, Ent’nou, avec huit épisodes pour une première saison, était encore en négociations avec 1tv, la branche web de Radio One, pour une diffusion à la fin ce mois-ci jusqu’en janvier, à raison d’un épisode par semaine. 

 

Toute cette histoire est une initiative de Vincent Bernard, qui officie à la fois comme co-directeur du projet, acteur et scénariste. Il donne la réplique à l’actrice Gaëlle Petit, qui a déjà joué sur les planches dans Le Malade Imaginaire en 2018. Pour le coup, il s’est aussi bien entouré avec la co-directrice et Community Manager Mary-Jane Dabot, Ilario Armel à la musique et Guillaume Silavant comme directeur artistique. Le projet a aussi l’apport, comme mécènes, de plusieurs PMEs locales, qui devraient avoir un joli boost avec une meilleure visibilité mise en avant de différentes façons avec Ent’nou.

 

Fort d’une expérience avec des troupes de théâtre dans les années 2000 en France, Vincent Bernard, français naturalisé mauricien, qui a posé ses valises chez nous depuis plusieurs années (où il a notamment joué avec Les Komikos dans Fami Pa kontan 5, en plus de collaborer avec 1TV, sans oublier des doublages dans des spots radio et pub), nous parle de l’idée d’Ent’nou : «J’ai remarqué souvent que les Mauriciens se retrouvent souvent dans des situations comiques, ou qu’ils sont juste comiques dans des situations sérieuses. J’ai trouvé ça juste génial, et j’ai eu donc cette idée de mettre en scène un couple, dans plusieurs de ces situations, en prenant en compte que l’un est Français et l’autre Mauricienne. Et avec une équipe de connaissances et d’amis, on a mis en place le projet», nous dit Vincent Bernard, qui a tourné avec tout ce beau monde le temps d’un unique week-end courant octobre, où c’était dans la boîte en peu de temps donc.

 

Il ne nous reste plus qu’à attendre les premières images, et la première saison de cette prochaine production d’ici…