• Kendo – Formation et passage de grade : Rishi Bundhoo décroche son premier dan
  • Callisto Protocol : prisonniers de l’horreur
  • Future Hope Maurice : quand les enfants chantent l’espoir
  • Collision entre une voiture et un camion : vacances meurtrières pour Dayaneebye Ganoo
  • Match de gala Maurice-Réunion : du football inclusif pour malentendants
  • Huawei Nova Y61 : de l’entrée de gamme sympa
  • Le diabète, un danger pour le cœur
  • Qatar : dans l’ambiance d’un pays en fête
  • FoodWise : des recettes gastronomiques, zéro gaspi et économiques
  • Le PM répond à leur lettre : les membres de la communauté rastafari «déçus» mais «le combat continue»

Captain Hooligan : de Rodrigues au rêve Reggae Donn Sa

Un beau chemin parcouru. Et qui culmine, ce 5 novembre, avec la nouvelle édition du Festival Reggae Donn Sa qui se tiendra au Green Village du Morne dès 18 heures (voir hors-texte) et où notre interlocuteur sera sur scène. On parle ici du Rodriguais Captain Hooligan que l’on connaît bien pour son tube Dominer, sorti en 2016, ou son single Dirty Babylonians, sorti en 2020.

Une vraie consécration pour l’artiste qui parle ici d’un rêve qui devient réalité : «On parle tout de même ici du plus grand festival reggae de la région. C’est un honneur, une fierté de partager la scène avec des grands noms comme Pierpoljak ou Daddy Mory, et je pense que chaque artiste de cette mouvance a toujours ce rêve de monter sur une grande scène comme celle du Festival Reggae Donn Sa», nous dit celui qui nous a offert un album quelques années de cela, du nom de Dangerous, où il dénonçait beaucoup les maux de la société.

 

«J'ai assisté à plusieurs éditions du Festival Reggae Donn Sa. Et à chaque fois je me disais, un jour, je reviendrai pour une nouvelle édition du festival et cette fois, je serai sur scène», nous dit l’ambitieux capitaine. En tout cas, c’est chose confirmée, il faudra compter sur Captain Hooligan le 5 novembre. «Je vais proposer des versions revisitées de mes anciennes chansons et peut-être des nouvelles car il y a un projet d’album en cours, un disque que je veux bien sortir mi-2023, avec toujours des messages engagés», nous dit celui qui a commencé sa carrière musicale en 2008.

 

Rendez-vous donc le 5 novembre !

 


 

La grand-messe approche

 

Retour en force avec du beau monde. Ce samedi 5 novembre, vous aurez droit, au Green Village du Morne, à trois têtes d’affiche très francophones : Tiwony, Daddy Mory et Pierpoljak. Sinon, n’oubliez pas non plus ceux d’ici, avec des noms connus comme OSB, The Prophecy, Captain Hooligan, Ras Zen et Lion Vibe.

 

Billets en vente à Rs 600 et Rs 1 000 (VIP) aux endroits suivants : DJ Beat (Rose-Hill), Dhanny Music (Port-Louis), Deejay Music (Rose-Hill), Ti Lakaz (Tranquebar), Raja Music (Flacq), Metro Music (Grand-Baie), Master Sound (Bambous), Meli Melo (Curepipe), Prêt à Manger (Curepipe) et dans les magasins City Sport. Pour plus d’infos, appelez au 5256 4047.