Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Vente illégale de vieille ferraille, pollution, routes impraticables… : Les habitants de Rughooputh Lane, Quatre-Bornes, montent au créneau
  • Festival du Livre de Trou-d’Eau-Douce : trois bonnes raisons d’y aller
  • Champions de cross-country - Rencontre avec Sébastien et Christopher Bonnapen : deux frères, une seule passion
  • Yogesh Siraz, côté jardin
  • Santé oculaire : ENL sensibilise les pêcheurs
  • Sahib Meerhossen condamné à perpétuité après l’assassinat de Lara Rijs - Son épouse Nazmeen : «Santans-la tro lour»
  • Ces Mauriciens «so in love» de La Casa de Papel
  • Athlétisme - Charge provisoire de détournement de fonds : Vivian Gungaram accusé et soutenu
  • Met Gala : attention les yeux !
  • À Montréal : quand la vie se conjugue avec la Covid-19

Quatre pêcheurs disparaissent en mer - Les proches de Jovani Jackson : «La situation est de plus en plus angoissante»

Joana garde l'espoir de retrouver son frère Jovani sain et sauf.

Ils sont rongés par l'incertitude. Cela fera bientôt deux semaines que les proches de Francesco François, Sasha Duval, Damien Désiré et Jovani Jackson sont sans nouvelles de ces quatre pêcheurs, sortis en mer le mardi 31 août, et ils ne savent plus à quoi s'attendre. Si la National Coast Guard (NCG) a renforcé ses patrouilles en mer et sur les côtes, les autorités n'écartent aucune piste dans cette affaire. Les quatre hommes étaient-ils réellement sortis pour une partie de pêche, comme l'affirment leurs proches ? Ou bien sont-ils allés récupérer du cannabis à l’île soeur, comme le soupçonne fortement le quartier général de l'Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) ? À ce stade, la police explore toutes les possibilités.

À mesure que les jours passent, leur inquiétude grandit. Car ils voient les chances que leur proche soit retrouvé s’amenuiser. «La situation est de plus en plus angoissante car cela fait déjà plusieurs jours qu’ils n’ont plus donné signe de vie. Malgre tou, nou pa anvi met okenn negativite dan nou latet ek gard lespwar nou pou retrouv li», avancent les proches de Jovani Jackson suite à la disparition de celui-ci et de trois autres pêcheurs sortis en mer le 31 août et qui ne sont jamais rentrés depuis. Cela fait de nombreuses années que Jovani Jackson – un habitant de Roche-Bois, âgé de 32 ans – gagne sa vie comme pêcheur. «Il exerce ce métier depuis l’âge de 13 ans. À chacune de ses sorties en mer, nous restions en contact. C’est la première fois que nous sommes sans nouvelles de lui aussi longtemps», lâche sa soeur Joana.

 

Elle ne s’est pas inquiétée tout de suite, dit-elle : «J’ai cru qu’il était allé pêcher en haute mer avec d’autres pêcheurs de la localité et qu’il s’absenterait pendant deux semaines. Vu qu’il était injoignable au téléphone, j’ai pensé qu’il n’avait plus de batterie et je ne me suis pas inquiétée.» Cependant, quelques jours après sa sortie en mer, elle a appris dans les médias que la disparition d’autres pêcheurs avait été signalée. «J’ai immédiatement reconnu son ami Sasha dans les journaux. Ce dernier lui avait rendu visite avant son départ pour récupérer des équipements de pêche. J’ai donc deviné qu’ils avaient été pêcher ensemble.» C’est ce qui l’a amenée à rapporter la disparition de son frère au poste de police de sa localité dans la soirée du dimanche 5 septembre.

 

Les premières disparitions rapportées dans le cadre de cette affaire sont celles de Francesco François, 45 ans, et de Sasha Duval, 29 ans, domiciliés à Grand-Gaube et Baie-du-Tombeau respectivement. Celles-ci ont été signalées le vendredi 3 septembre. La disparition du quadragénaire, plus connu sous le nom de Dalon, a été rapportée par son épouse. Dans sa déposition, cette dernière a indiqué qu’il avait l’habitude de se rendre en mer avec ses amis, notamment un habitant de La Gaulette dont elle ignore l’identité. Deux heures plus tard, le même jour, la soeur de Sasha Duval a rapporté sa disparition en précisant qu’il avait quitté la maison très tôt le mardi 31 août et qu’il avait emporté son cellulaire et ses équipements de pêche. Les forces de l’ordre ont vite fait le lien entre ces deux disparitions.

 

Deux jours plus tard, l’identité du mystérieux habitant de La Gaulette a pu être établie lorsqu’une déposition a été consignée au poste de police de sa localité. La disparition de Damien Désiré, 22 ans, a été rapportée par sa soeur après que des amis à lui l’ont contactée pour lui dire qu’il avait laissé ses effets personnels sur son lieu de travail, à Cité-La-Cure, et que cela faisait plusieurs jours qu’il ne s’était pas présenté. Ce qui l’a inquiétée davantage, c’est que le jeune homme et Sasha Duval travaillent ensemble et que ce dernier était déjà porté disparu.

 

Pour l’heure, la police n’écarte pas la possibilité que les quatre hommes s’adonnaient à des activités illégales et qu’ils ont pris le large à La Gaulette, point stratégique pour se rendre à La Réunion. D’autant que Francesco François a un casier judiciaire, ayant déjà été arrêté pour des délits de drogue. D’ailleurs, il était déjà dans le viseur de l’ADSU. Vu qu’il doit se présenter au poste de police tous les jours, selon l’une des conditions de sa remise en liberté sous caution, ses sorties en mer ne duraient habituellement pas plus de 24 heures. Bien que les chances de les retrouver dans les eaux mauriciennes soient très minces, l’avion de la NCG, le Dornier, poursuit quotidiennement ses recherches.

 

Bien que conscients de la tournure de cette enquête, les proches de Jovani Jackson n’ont qu’un désir : que celui-ci et ses amis soient retrouvés : «Peu importe les raisons pour lesquelles la police les soupçonne d’avoir pris le large, elle doit maintenir les recherches car la vie de quatre hommes est en jeu.» Ils lancent ainsi un appel au gouvernement afin que celui-ci sollicite l’aide des autorités des îles avoisinantes pour les recherches.