• Fusillades au Canada : le Mauricien Josian Cadine, dont le fils de 17 ans est l’une des dernières victimes : «C'est dramatique...»
  • 40 ans de la Fondation Georges Charles : une mission qui vient du cœur
  • Arrêté avec des devises étrangères à quelques jours de son procès : le présumé trafiquant Angelo Thomas cherchait-il à fuir vers Madagascar ?
  • Locho Tacos : la délicieuse aventure mexicaine de Steeven et Tommy
  • Accusé d’arnaque à travers un système de Ponzi : le présumé escroc Mohammad Fakim Masse écroué
  • Son père souffre de la maladie d’Alzheimer - Dorianne Désirée Drack : «À Maurice, il y a un manque cruel de soins adaptés»
  • Raksha Bandhan : ode à la complicité fraternelle
  • Wan Naglaa Boodhun : artistiquement vôtre
  • The Gold Face 2022 - Parameshwaree Permalloo et Vincent Yip : they’ve got the look !
  • Realme Buds Q2 : du son consistant pour pas cher

Nando Bodha et son plan pour une nouvelle île Maurice

Une nouvelle vision pour l’île Maurice de demain. C’est ce que Nando Bodha, ministre démissionnaire et ancien secrétaire général du MSM, a présenté au public lors d’une conférence de presse, la première depuis son départ du gouvernement, au Caudan Arts Centre, le vendredi 19 février. 

L’ex-ministre des Affaires étrangères y a présenté son projet de société, fait de plusieurs points basés sur la bonne gouvernance, la transparence, la compétence, la responsabilité et l’écologie. Parmi ses propositions (voir la liste ci-dessous), on retrouve la limitation du poste de Premier ministre ainsi que celle des postes constitutionnels à deux mandats seulement, l’abolition du poste de vice-président et la réduction du nombre de conseillers.

 

À travers cette démarche, il espère mettre fin à un cycle de 60 ans. «Nous devons rattraper le retard que nous avons sur les autres pays. Aujourd’hui, le peuple souhaite un nouveau destin.» Nando Bodha a aussi l’intention de partager ses propositions avec les différents partis de l’opposition et les mouvements citoyens pour qu’ensemble, ils puissent travailler pour une meilleure île Maurice. Commentant son avenir politique, il a affirmé qu’il n’a pas l’intention de rejoindre un parti politique. «J’ai derrière moi un groupe d’une vingtaine de personnes, qui croit en moi. Nous allons travailler ensemble. Lentement mais sûrement, nos idées feront leur chemin. En attendant, nous laissons le gouvernement avec tous ses problèmes et nous suivons l’évolution de l’opposition.»

 

Nando Bodha et son groupe de réflexion comptent sillonner le pays pour aller à la rencontre des Mauriciens afin de les écouter et de leur parler de ce projet de société qui sera un «contrat de confiance».

 


 

Ses propositions…

 

  • Post of PM limited to 2 mandates.
  • Constitutional Posts limited to 2 mandates.
  • Committee of “Sages” (Legal experts in Constitution) to become main foundation of a New Constitution for Republic of Mauritius.
  • Post of Vice President to be abolished.
  • Right Man in the Right Place: Panel of Experts/Eminent Personalities to select CEOs of major/important institutions such as BOM, FSC, ICAC, MBC, FIU, etc.
  • Number of Advisers will be Reduced. Advisers will not head, or sit on, Boards.
  • Full Declaration of Assets of Ministers, MPs, CEOs & Chairmen of public institutions to be made public.
  • Fraud & Corruption: The Head of Government to lead by example. Review mechanism of allocation of business permits and works contracts by Ministries, Municipal Councils and State Owned Enterprises.
  • Enhanced public transparency in public procurement process and contracts awarded by public money: All Public contracts above a certain amount (except perhaps security and defence contracts) to be made public.
  • National Audit Report to be debated in Parliament and Corrective actions to be taken promptly by appropriate bodies.
  • Masterplan to reorganise Health and Education sectors. Step up combat to tackle poverty with practical, result-oriented actions.
  • A new Masterplan to Reorganise and Revive the economy in tandem with the Private Sector (“dans le Dialogue et Consensus avec les” Captains of Industry): Tourism, Export, Financial Services, Agriculture; EDB, etc.
  • New mindset and mechanism for Business Facilitation by Govt. to promote “entrepreneuriat”, business culture, eliminate red tapism, streamline permit applications, and reduce cumbersome formalities, mandatory periodic filings of returns and unnecessary time consuming processes.
  • Law & Order: Police to be Reorganised for better Efficacy, Independence and Accountability. Drug Combatting to be strengthened with a new orientation.
  • Roadmap for a New Mauritius to be built on new fundamentals: “Écologie”, Sustainability, Innovation and Societal Needs (SDGs).