• Championnats d'Afrique : l'athlétisme mauricien en quête de rachat
  • Vidushi Haulooman et sa poésie dans «Afflatus» 
  • Modigadu Govinden, 59 ans, renversé mortellement par une voiture - Ses proches : «Lalwa bizin pli sever»
  • Luchmeeparsad Bhowaneedin, 43 ans, décède après avoir été percuté par le métro - Son entourage : «Il voulait changer de vie et se stabiliser financièrement»
  • Mystère autour du décès de Kevin Sreeneebus, 33 ans, après une sortie de route - Ses proches et amis pleurent «un homme jovial et plein d'ambition»
  • Acquitté dans l’affaire du double drame de Sept-Cascades en 2012 - L’inspecteur Sookur : «Mo pli gran regre se ki mo pann resi sap lavi Nanon ek Binda»
  • Nula Groove et l’après «Mama mo tresor»
  • La lecture partisane et l’indestructible culture politique !
  • Post-Budget : ces espoirs tombés à l’eau
  • Dévoilement d’une statue de sir Anerood Jugnauth : hommage à «enn gran dimounn»

Époustouflante Rodrigues !

Entre la gentillesse  de ses habitants, ses parcours verts,  ses plages, son marché ou encore sa cuisine, entre autres, l’île est une parenthèse de poésie.

La magie de la petite île continue d’opérer encore et encore... Nature, baignades, randonnées, richesse artisanale, kitesurfing, découvertes en tous genres, authenticité et bons petits plats, dont les grillades, entre autres, sont au rendez-vous au coeur de ce petit bout de terre qui renferme bien des surprises...

Le coeur en émoi palpite à chaque coin de rue. Car là-bas, l’accueil est une tradition. Se trouver à Rodrigues, à environ 560 kilomètres au nord-est de Maurice, soit à 1h30 de vol, c’est toujours vivre de belles expériences et s’en prendre plein les yeux. Être là-bas, c’est découvrir, rêver, s’évader... C’est plonger au coeur d’une façon de vivre, une douceur, un concentré d’exotisme qui fait oublier le temps qui passe.

 

Là-bas, c’est vivre l’authentique. À chaque fois. Comme quand la lumière du jour descend du ciel et donne aux alentours une teinte mi-orangée, mi bleutée. C’est là toute la magie de la petite île dont les couleurs rendent féerique tout son paysage. Et s’y trouver quand on est en mode vacances, loin du stress et de la course effrénée de la vie de tous les jours, c’est être peinard, entre cocotiers, filaos, plages paradisiaques et lagons enchanteurs.

 

Il y a ces «bords de mer» qui invitent au dépaysement, ces danses de baleines aux larges des côtes si vous êtes chanceux de les voir, ces «contours sur la route» qui en font voir de toutes les couleurs, ces belles vues, ces excursions, ces cavernes, réserves et autres parcours verts, sans oublier le Mont Limon, pour un tête-à-tête privilégié avec la nature. Les randonnées – comme le parcours pédestre de Saint-François à Mourouk –, qui offrent de magnifiques spectacles visuels, sont également de vraies échappées belles ; on y découvre, notamment, les criques comme Anse Bouteille ou Trou d’Argent, de véritables merveilles de la nature.

 

Il y a aussi ces habitants et ces sourires réconfortants qui mettent tout de suite en confiance. Puis, il y a ce rythme de vie des pêcheurs et autres éleveurs qui ajoutent des nuances à la belle île carte-postale. Sans oublier les artisans dont le talent témoigne d’un savoir-faire rodriguais qui aide à la promotion de la petite île au-delà des frontières et qui s’expose au marché de la capitale Port-Mathurin dans une ambiance foklorique pour la vente des produits 100% made in Rodrigues.

 

Et si quelqu’un est aussi en quête de sensations fortes, l’île a tout ce qu’il faut, comme elle a pu le démontrer du 26 au 30 juillet durant le Rodrigues International Kitesurf Festival – mené par Jean Christ Spéville de la Rodrigues Kitesurfing Association et ses partenaires –, qui a accueilli des riders du monde entier, le temps d’un événement à couper le souffle autour de la pratique du kitesurf. Avec ses coups de projecteurs sur les lieux magiques du pays, sur sa musique qui a fait vibrer les soirées du festival ou encore sur le potentiel de ses sportifs qui ont fait la fierté des habitants lors des compétitions avec des prestations, entre ciel et mer, qui ont donné des frissons.

 

Destination verte

 

Car si quelqu’un a envie de glisse ou encore de prendre de la hauteur, le pays, à travers son spot bien en vue à Anse Mourouk, promet un séjour au grand air pour changer de rythme, recharger les batteries ou faire le plein d’oxygène dans un endroit de rêve où le lagon d’un bleu turquoise envoûte tous ceux qui s’y approchent. Le festival international, cette année, a aussi été l’occasion pour l’écologie de faire son show. Le «green» fait des vagues et c’est tant mieux pour la petite île qui veut se positionner comme une destination verte,  écotouristique et éco-responsable.

 

«Ça a vraiment été un réel plaisir de découvrir ce beau pays au fil de son événement sportif et écologique. Je suis réceptive à cette démarche, étant donné que je pratique le kite qui nécessite d’être en contact avec les éléments. Rodrigues est un vrai petit paradis avec tous les ingrédients pour se ressourcer. J’ai eu l’occasion de découvrir des personnes talentueuses, un environnement formidable et une douceur de vivre incroyable. J’invite tout le monde à venir découvrir ce bel endroit», nous confie Jalou Langeree, marraine du festival 2023, des étoiles dans les yeux. Martina et Michel, un couple italien, en vadrouille dans l’île, est aussi tombé en amour pour Rodrigues et sa simplicité.

 

Et que dire de la cuisine rodriguaise et ses mille et une saveurs ? Une cuisine savoureuse qu’on peut notamment découvrir à Le Tropical, Chez Jeannette, sous la houlette de Gilbert Baudoin, qui, avec sa petite équipe, fait tout pour mettre tous ceux qui franchissent la porte de l’endroit à l’aise. Une présentation soignée, une table colorée et des effluves qui titillent les narines et mettent l’eau à la bouche, Chez Jeannette, qui abrite Le jardin des 5 sens – une attraction incontournable dans l’île –, c’est ambiance familiale garantie. Le mot d’ordre là-bas : «Faites comme chez vous», car entre les murs de ce gîte niché à Montagne Bois Noir – en pleine nature donc, entouré de plantes –, déguster et partager un bon plat est toujours un moment unique.

 

L’endroit privilégie ainsi la convivialité et la simplicité car tout le monde mange autour de la même table ; un repas rythmé de conversations, de rires et d’histoires, des uns et des autres, venant d’horizons différents. La saveur de chaque met sur la table de Chez Jeannette séduit par son goût franc et authentique ; cela, parce que tout est préparé avec passion, noblesse et tradition. Derrière chaque recette, il est surtout question d’un art de vivre et d’un savoir-faire respecté... Au menu : cari poisson, salade ourite, sauté poulet, sauce rouge crevette, rougaille saucisse, salade kono-kono, gato coco ou encore salade de fruits, entre autres... Autant de bons plats qui fleurent bon la petite île.

 

Bref, entre son climat, son environnement, ses attractions, ses saveurs, sa musique et ses talents, sportifs et autres, Rodrigues, c’est définitivement une parenthèse de poésie à vivre ou à découvrir… encore et encore.