• Première femme au poste de vice-Premier ministre : Regard féminin sur la nomination de Fazila Daureeawoo
  • Miss University Africa : Lorianne Nadal, une couronne au service de Maurice
  • Accident fatal : Les rêves brisés de Shika, 18 ans
  • Agnès Marie : 107 ans d’une belle vie célébrés
  • Hippisme 35e journée | Victory Team en l’absence d’Ernie
  • PMU Moris prend son envol
  • American Assassin : le jeune et le vieux flingueur
  • Lego Ninjago : le film | Lager papa-piti
  • La ligue super-héroïque est là !
  • Tumhari Sulu : pour un talk-show… chaud

Kalash enchante ses fans mauriciens

La famille Samuel de Bambous eu l’occasion de prendre la pose avec le chanteur. Notamment Jean Gaëtano, Juliana, Rodrigo et le petit Jean Ismaël.

C’est un moment qui restera à jamais gravé dans leur mémoire. Eux, ce sont les quelques chanceux qui ont pu, hier matin, approcher et avoir une photo avec l’interprète de Taken et Bando, entre autres, qui est actuellement dans l’île. Ils racontent leur beau moment.

Il a les yeux qui pétillent. Et a du mal à croire qu’il a vu son chanteur préféré. Jean Ismaël Samuel, 7 ans, n’est pas près d’oublier sa journée d’hier. Alors qu’il est dans le hall de l’aéroport en ce samedi 27 mai, avec son père et ses frères pour le départ de sa grande sœur Juliana – qui part en vacances à Rodrigues –, il a «l’agréable surprise» de voir tout d’un coup «apparaître» Kalash au détour d’une baie vitrée. 

 

«Je l’ai vu», nous dit-il, quelques minutes après avoir partagé un petit moment avec l’auteur des tubes Bando et Taken qui devait se produire hier soir au stade Anjalay, à Belle-Vue. Sous le coup de l’émotion, Jean Ismaël n’arrête pas de repasser encore et encore les images de cette rencontre dans sa tête. 

 

Le rappeur, lui, est apparu très stylé comme à son habitude et décontracté malgré son arrivée matinale. Dès qu’il l’a vu, Jean Ismaël ne l’a pas quitté du regard et ses frères et lui ont décidé de le suivre jusqu’à la sortie. C’est dans le parking que le garçonnet arrive à approcher davantage celui que ses frères et sa sœur «écoutent en boucle à la maison». Un grand sourire aux lèvres, il dévisage Kalash qui le remarque tout de suite. Il est alors 6h48. 

 

«C’était top»

 

«Viens ! lance le chanteur au petit. Comment ça va ?» Jean Ismaël le rejoint tout de suite devant son père Gaëtan qui assiste à la scène. Le saluant puis posant une main sur ses épaules, Kalash accepte volontiers une photo avec son jeune fan. «Tu veux rester ?» lui dit le chanteur en invitant les autres jeunes à le rejoindre. «Je suis très content d’avoir vécu ce moment», confie le petit garçon, très heureux : «J’aime écouter ses chansons.» 

 

Tout de suite après, c’est Jean Gaëtano, 10 ans, qui se lance. «C’était juste top», s’exclame-t-il avant que son frère Rodrigo, 15 ans, ne le suive en même temps que Juliana, 14 ans. Devant l’enthousiasme de ses fans, Kalash, qui se prête au jeu d’une séance photo, lui dit, avec sa voix grave et un petit sourire : «Après, ce sera ton tour…» Pour le plus grand bonheur de Juliana qui a eu quelques mots du chanteur, en plus de la photo qui, dit-elle, va faire bien des envieux. «Et dire que j’ai l’habitude d’écouter sa musique et là, j’ai pu être à côté de lui», dit-elle, encore sur son petit nuage. Gaëtan, le père des enfants, est content de les voir si heureux : «Je le connais à travers eux, à force d’écouter sa musique à la maison.» 

 

Le chanteur n’a pas manqué d’adresser quelques mots à ses fans. «Salut Maurice. Je suis très content d’être là», nous a-t-il déclaré. Bryan, de l’équipe organisatrice du showcase, souligne, pour sa part que :«l’artiste s’est montré très accessible et sympathique».

 

Dans l’île pour à peine deux jours, le chanteur – venu avec son DJ, son manager et sa sécurité personnelle –, qui quitte le pays demain, a émis le souhait d’aller visiter le Casela Nature & Leisure Park avant de reprendre l’avion pour aller faire résonner ses tubes sur d’autres scènes et faire briller les yeux de ses fans. Comme cela a été le cas avec le petit Jean Ismaël.