• Pourquoi je pars aux master class de la «Mauritius Cinema Week»
  • Joe Lesjongard, un «Deputy Speaker» surprise
  • Jeux Olympiques de la Jeunesse : Terence Saramandif entre dans l’histoire
  • Accusation d’abus sexuel sur un adolescent : Le Vatican interdit au père Moctee «tout contact avec des mineurs»
  • Poignardée par son époux : Viviane Louise, 53 ans, raconte l’enfer de la violence conjugale
  • Bousculons nos consciences…
  • Urvashi Gooriah : moi, Miss Mauritius…
  • Kaviraj Pather : «Les jeunes ont un rôle-clé à jouer dans le nouveau souffle que requiert notre pays»
  • Entraîneur d’athlétisme au Canada : La «sucess story» de Thiadeeren Ponambalum
  • Elle restitue 79 boulettes d’héroïne : les complices de la passeuse Sud-Africaine recherchés

Quand le «Startup Weekend» fait des gagnants 

Vishesh Dhurmea, Philippe Mourand, Tavisen Veeramootoo et Khalifa Dame.

Ils ont convaincu et ont relevé le défi en 54 heures. Philippe Mourand, le Nigérian Khalifa Lame, Tavisen Veeramootoo et Vishesh Dhurmea composent l'équipe gagnante du concours Techstars Startup Weekend Mauritius. Lors de ce week-end, ils étaient plusieurs à venir pitcher (expliquer en dix minutes) leurs idées de start-up – ces petits business émergents qui visent des aspects précis de plus grandes entreprises, bien souvent dans le monde de l'informatique – et à développer ces idées en équipe.

 

Cette deuxième édition s'est tenue du 31 août au 2 septembre, durant le salon Infotech, au centre Swami Vivekananda de Pailles. L'événement a été organisé par l’Outsourcing and Telecommunications Association of Mauritius, la Mauritius Information and Technology Industry Association, la Chambre de commerce et d’industrie France Maurice, en partenariat avec le National Computer Board et le ministère des TIC.

 

Tout a donc commencé avec le Nigérian Khalifa Lame, 26 ans, qui vient de terminer ses études en IT et Business à la Middlesex University. Quand l'université propose aux étudiants qui le souhaitent de venir parler de leurs idées de start-up lors de ce week-end, il saute sur l’occasion. Son projet : aider les architectes à proposer plus que des plans en blueprint à leurs clients. «J'ai voulu aller plus loin en proposant un service où les clients pourront, via un lien WeTransfer ou autre, avoir une impression 3D de leur maison ou bâtiment en un clic, en prenant aussi en compte le concept de réalité augmentée, où l'on pourrait avoir une impression du bâtiment sur le terrain où se tiendra la construction», explique le jeune homme.

 

Il est aidé par Philippe Mourand. Ce dernier est directeur de Softonline Solutions qui propose des systèmes de payroll en ligne à des compagnies. «J'ai vu ce jeune qui était très passionné par ce qu’il proposait et j’ai vu qu’on pourrait implanter, dans ce projet, des composantes de ma start-up.»

 

Deux autres membres s'ajoutent à l'équipe et mettent la main à la pâte pour créer les impressions 3D rapidement et les implémenter via des thumbnails ou des impressions. Et c'est donc cette équipe qui a remporté le concours Techstars Startup Weekend Mauritius. Le quatuor est reparti avec des prix d'accompagnement. C'est-à-dire qu'il sera aidé par les nombreux sponsors de l'événement, qu’il affinera ses aptitudes à travers des ateliers, tout en se peaufinant dans des domaines comme le marketing et l’entrepreneuriat.