• Imteaz Rujab mortellement agressé en allant défendre sa cousine : Farzanah Bhukoo, au centre du drame, raconte l’horreur
  • Elle se hisse parmi les 12 finalistes de Miss World | Anne Murielle Ravina : «Le soutien des Mauriciens a été mon monteur»
  • Ligue des champions (6e journée) : Liverpool joue sa survie
  • Jacqueline Dalais : son «Feuilleté d’une vie» à savourer
  • Compensation salariale : les syndicats résignés, le patronat contrarié
  • Le bon sens de Bérenger
  • Laurence Camarasa : Vamos à la playa… du R. Beach Club !
  • Sortie de route mortelle pour Mario Ratna
  • Festival Kreol | Gustave de Commarmond des Seychelles : son rêve des îles unies
  • Colour for Change : Les nouvelles couleurs de Roche-Bois

Les Indestructibles 2 : Super-héros super animés

Ils sont incroyables, indestructibles et… ont des soucis de famille.

Vous en avez marre des personnes aux pouvoirs extraordinaires ? Ça ne risque pas de changer avec la suite des aventures de la super famille venant des studios de Pixar !

Nous sommes bien servis en termes de super-héros cette année. Non seulement nous avons eu droit à un Infinity War qui a donné des frissons à beaucoup, mais voilà que maintenant, on a droit aux Indestructibles 2 (The Incredibles 2 en VO), franchise héroïque des studios Pixar, qui mélange divertissement familial, grand spectacle et thèmes plus sérieux comme la famille et les responsabilités. Un cocktail qui a accouché d’un premier film très acclamé et récompensé par l’oscar du meilleur film d’animation en 2004. Et voilà que débarque un deuxième volet dans une forme plutôt pétaradante.

 

Mais que fait donc notre famille ? Alors, maman Hélène s’occupe des gosses, surtout Jack-Jack qui grandit et découvre ses pouvoirs. Quant à papa Bob, il est le seul à être à fond dans son devoir de super-héros. Un nouvel ennemi va venir éclabousser une situation déjà imparfaite (vous savez, la famille !) et tout ce beau monde et leur ami Frozone vont devoir plus que jamais se serrer les coudes.

 

Revoilà donc le très inspiré Brad Bird (Le Géant de Fer, Mission Impossible : Ghost Protocol) qui reprend ses petits bonhommes animés pour une approche finalement très humaine de la condition super-héroïque, tout en n’oubliant pas d’approfondir les personnages principaux et tout en proposant de l’action en veux-tu, en voilà à un rythme très soutenu.

 

Bon, ne cherchez plus, c’est ce film d’animation qu’il faudra aller voir cette année.