• Angleterre vs Panama (16h aujourd’hui) : Southgate en route vers le glorieux passé
  • [A L'AFFICHE] MILF : Femmes mûres au bord de la crise de séduction
  • [A L'AFFICHE] Action ou vérité : Le jeu ou la mort
  • [A L'AFFICHE] Jurassic World : Fallen Kingdom | Des raisons de se laisser croquer
  • Sanju : Sanjay Dutt à coeur ouvert
  • Hippisme 13e journée | The Great One émerge
  • [EDITO] Éduquons nos enfants, protégeons nos petites filles !
  • Dans la cuisine de Hourushaa Dowlut
  • Rasika Shekar sera finalement à Réduit
  • Dans les mondes d’Anoucheka Gangabissoon

Hurricane : Braquages très venteux

De la pluie, du vent… et de l’action !

Vous aimez les films catastrophe ? Les films de casse ? Dans celui-ci, vous avez les deux !

Où est-ce qu’Hollywood va chercher des concepts pareils ? Dans Hurricane, une réalisation musclée de Rob Cohen (les premiers Fast and Furious et XXX), des braqueurs d’élite profitent d’un ouragan pour infiltrer l’une des plus grandes réserves de billets des États-Unis. Une convoyeuse de fonds et un météorologue seront de la partie. Le reste n’est que rafales et poursuites. Ce film-concept rappelle Pluie d’enfer, film de 1997 avec Morgan Freeman et Christian Slater, où il est question de vol d’argent, cette fois dans une petite ville submergée par les eaux.

 

Vous avez là un film qui ne va pas vous prendre la tête mais qui vous offrira plein de bruits, de vents, d’effets spéciaux, etc. Inutile de chercher des personnages qui respirent l’intensité ou qui sont mémorables. Dans Hurricane, il y a de la bagarre, des scènes d’action avec le vent qui souffle fort, des tornades et tout le tralala. Du spectacle hollywoodien qui devrait combler ceux qui cherchent une séance tonitruante et légère. Ou qui n’ont pas eu des places pour aller voir Black Panther.