• Groupe Jeunes Solidaires : Pour redonner espoir à La Valette
  • Des enfants de la balle sur les pas de leur père
  • Hippisme 31e journée | Henry Tudor résiste à Big Mistake
  • Quand la campagne se vit en famille
  • Naziha Mestaoui : «La nature n’est pas extérieure à nous, on en fait intégralement partie»
  • Femmes candidates : le prix de l’engagement
  • Elle aurait été battue à mort par son compagnon : l’enfer de Sorenza René raconté par sa grand-mère
  • Lal Kaptaan : Saif Ali Khan dans la peau d’un saint
  • Nazmah Rummun tuée par son fils : Leur entourage entre choc et interrogations
  • Joker : immonde et acclamé

Kev Adams : et de dix !

Après une première fois sur scène en 2015, l’humoriste et acteur français, qui joue notamment dans Alad’2, fera bientôt un come-back dans l’île. Il donne rendez-vous aux Mauriciens le 6 juillet.

«Ki pozision Moris ? Ce sera vraiment quelque chose d’incroyable. Rendez-vous à tous les 35, tous les 17 et les autres, on va faire un gros, gros spectacle. Comptez sur moi !» C’est avec ces quelques mots que Kev Adams annonce sa prochaine visite à Maurice sur Facebook, pour présenter le show Kev Adams Sois 10 Ans.

 

Après un premier passage sur scène, à Maurice, en 2015, l’humoriste français aux 5 millions de followers sur les réseaux sociaux, sera de nouveau chez nous le samedi 6 juillet, à 20 heures, au Trianon Convention Centre. Cela, sur une initiative d’Inbox Events qui a produit des spectacles à succès avec des artistes de renom comme Kailash Kher et Jamel Debbouze.

 

C’est donc pour fêter ses dix ans sur scène que l’artiste «chouchou des Français» et des Mauriciens présente un nouveau spectacle, son troisième en solo. Né le 1er juillet 1991 à Paris, Kev Adams, de son vrai nom Kévin Smadja, et ses deux frères cadets, Noam et Lirone, ont grandi dans le 16e arrondissement. C’est à l’âge de 7 ans qu’il commence le théâtre et alors qu’il n’a que 9 ans, il joue dans le film Cours toujours de Dante Desarthe.

 

C’est à l’adolescence, soit à l’âge de 16 ans, qu’il écrit ses propres sketchs, qu’il teste par la suite à la MJC de Neuilly. La suite de l’histoire, on la connaît. Il enchaîne les expériences, multiplie les scènes, saisit les opportunités et se fait petit à petit une place dans le milieu. En 2010, il se fait remarquer dans l’émission de Laurent Ruquier, On ne demande qu’à en rire, et une année plus tard, soit en 2011, il tourne dans Soda, série humoristique sur l’adolescence dont il est également l’un des scénaristes. S’il arrive aussi à se distinguer au cinéma, il ne peut pas être loin de la scène.

 

Dans son dernier spectacle, il parle ainsi de sa famille, sa carrière, «des sujets les plus sensibles aux plus intimes et décrit avec justesse notre quotidien». Bref, il raconte son histoire. «Kev Adams connaît en ce moment un succès phénoménal tant sur scène qu’au cinéma.

 

Après Alad’2, plus gros succès de 2018 au box-office français, l’artiste a acquis une notoriété abracadabrantesque et c’est une chance inouïe de pouvoir le voir sur scène à Maurice», confie Raviraj Sinha Beechook, producteur de l’événement.  Les billets sont en vente chez Otayo, Monticket, Marideal.mu et Ticketbox.mu. Les prix se déclinent comme suit : carré d'or, Rs 2 800, première  Rs 2 200, seconde Rs 1 700 et latéral Rs 1 200. «Mo kontan zot», lâche Kev Adams, en attendant de retrouver les Mauriciens.