• Consommation : les petits business en mal… d’œufs
  • Women Entrepreneur Awards 2024 : le défi de Kirti Sheonarain
  • Jeux olympiques & paralympiques : la France dans les starting-blocks
  • Il a joué dans «Indiana Jones», «The Walking Dead», «Fiasco» et «La Recrue» : les vacances mauriciennes de l’acteur Ethann Isidore
  • Deadpool & Wolverine : les super-héros Marvel s’amusent
  • Il a été jugé coupable du meurtre de Vanessa Lagesse après 23 ans : débats chargés d’émotion autour de la sentence de Bernard Maigrot
  • Jeux olympiques 2024 : nos athlètes en mode conquérant
  • Elle crée une cagnotte en ligne et a recours à l’expertise étrangère pour soigner son enfant gravement malade - Isabel Alves : «Je vais défoncer toutes les portes pour sauver mon fils»
  • La Mauricienne Kamla Beechouk, 62 ans, tuée chez elle à La Réunion - Sa meilleure amie Françoise Virama : «Elle était tout pour moi»
  • Adrien Duval nommé Speaker : analyses autour d’une «stratégie digne d'un jeu d'échec»

Entre émerveillement et déception

_JHE1368.jpg

Homesh Mudhoo en compagnie d’Evelin Koci.

_JHE1364.jpg

Les figurants posant pour la photo souvenir.

Le Bagatelle Mall of Mauritius avait des allures de studio de tournage la semaine dernière. Des stars de Bollywood ont, d’une part, suscité l’émerveillement, et d’autre part, la déception. Des figurants du film nous parlent de leur expérience.

C’est une première. Une petite foule s’est massée devant un magasin du Bagatelle Mall of Mauritius. Jeunes et moins jeunes se sont déplacés dans l’espoir de rencontrer une de ces stars de Bollywood qui sont actuellement en tournage à Maurice.

Saif Ali Khan, Bipasha Basu, Kareena Kapoor, Riteish Deshmukh, Esha Gupta et Ram Kapoor… Il avait été annoncé que tous seraient présents au Bagatelle Mall of Mauritius, en ce mardi 4 mars. Le public était d’ailleurs invité pour l’occasion (voir plus loin).

Une centaine de figurants mauriciens ont été sollicités par les producteurs de Humshakals. Darren Le Vay en fait partie. Il a été recruté par l’agence Haseena Modelling. «C’était une belle expérience d’autant plus que je ne connaissais pas les célébrités présentes», avoue ce Français d’origine mauricienne.

Son rôle à lui était tout simple. Il lui a fallu traverser le plateau de tournage et se fondre dans le décor. Rien de plus facile pour cet étudiant de la Vatel Business School. C’est la première fois que le jeune homme participe au tournage d’un film. Tout comme Homesh Mudhoo. C’est grâce à sa sœur Rhea que cet élève du Higher School Certificate s’est retrouvé aux côtés des acteurs du cinéma indien. «Ma sœur est figurante dans le film. Je suis venu avec elle pour assister au tournage et c’est là qu’un membre de l’équipe m’a demandé d’y faire une apparition», explique-t-il à quelques minutes seulement du tournage de «sa scène».

Première expérience

S’agissant des figurants, des critères spécifiques ont été établis par les producteurs de Humshakals. Des critères auxquels correspondent Evelin Koci et Elmie Jacobs. Ces deux aspirants mannequins sont actuellement en stage à Maurice. L’une est Tchèque et l’autre Sud-Africaine. Être sous les feux des projecteurs, poser devant la caméra… Tout cela n’est pas étranger à ces deux jeunes femmes. Mais jouer dans un film en hindoustani relève d’une première expérience pour elles.

«Je ne connais rien au cinéma indien et c’est la première fois que je participe à un tournage. C’est une expérience agréable, surtout que c’est ma première visite à Maurice. C’est très sympa de se retrouver là avec des gens d’autres horizons», confie Evelin Koci. «On m’a dit qu’il y avait plein de stars dans ce film. Je comprends mieux pourquoi de nombreuses personnes sont là pour les voir», ajoute Elmie Jacobs.

Des visages que les cinéphiles ne manqueront pas de revoir lors de la projection de Humshakals. La sortie du film est prévue pour juin.

Circulez, il n’y a rien à voir !

Ils sont restés sur leur faim. L’équipe de tournage de Humshakals avait décidé de se rendre dans un lieu public pour des prises de vue. La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre lorsque le Bagatelle Mall of Mauritius a annoncé, sur sa page Facebook, la présence de Saif Ali Khan pour une journée de tournage.

L’acteur était bel et bien présent en ce mardi 4 mars, mais son public n’a eu droit qu’à un petit signe de la main. De son côté, Tammanah Bhatia, une actrice «vraiment canon» selon un fan, a refusé de signer des autographes. Esha Gupta, également présente, a, elle, confondu un magasin avec une salle d’attente. La surprise a été Kareena Kapoor. L’actrice ne figure pas au casting de Humshakals, mais a débarqué aux alentours de 13 heures pour être aux côtés de son époux, Saif Ali Khan.

Quelques minutes plus tôt, l’acteur a fait des achats de vêtements féminins dans un des magasins du centre commercial pour quelques dizaines de milliers de roupies mauriciennes. Ceux-ci sont-ils destinés à Kareena Kapoor ? Fort possible.

Il y avait du beau monde au Bagatelle Mall of Mauritius. Mais ceux présents ont pris une grosse claque. Eux qui espéraient un autographe ou une photo

avec leurs stars préférées,

sont rentrés bredouilles.

Si certains ont pu prendre quelques clichés (malgré l’interdiction des membres de l’équipe de tournage), beaucoup ont été forcés à quitter les lieux. Quelques-uns ont été redirigés vers les magasins et les toilettes se trouvant dans le champ de vision des caméras. Un cordon de sécurité a été installé pour éloigner les plus téméraires. Une des entrées du centre commercial a même été interdite d’accès au public.

Pendant ce temps, le trio Saif Ali Khan, Tammanah Bhatia et Esha Gupta s’était mis au travail, faisant fi des fans qui s’étaient déplacés dans l’espoir de les rencontrer.

Archive: