• Fred Chesneau, le «Globe Cooker», à la table d’une famille mauricienne
  • Tir à l’arc : Wasim Yacoob s’en est allé
  • Kisasa, un restaurant atypique au coeur de Port-Louis
  • À Grand-Baie : Beedeea, 63 ans, meurt dans des circonstances troublantes
  • Syndrome d’Alcoolisation Fœtale : L’art, une arme pour la sensibilisation
  • Ses jumelles siamoises se trouvent en Inde pour une séparation chirurgicale | Marie-Hélène Papillon : «Je prie très fort pour mes filles»
  • Noyades : Début d’année cauchemardesque pour quatre familles
  • Nouvelle année, nouveaux visages et nouveaux talents
  • L’affaire Medpoint au Privy Council : Pravind Jugnauth, un rendez-vous avec l’histoire
  • Quitte ou double !

Les Tuche 3 : Jeff for President !

Quand une famille un peu folle devient la famille présidentielle de France, les étincelles vont pleuvoir de mille façons…

La famille la plus déjantée de France est à présent dans la plus haute sphère de France. Allez, tous ensemble : samouraïïï !

Retour à Bouzolles ! Enfin, pas pour longtemps… Jeff Tuche est heureux car le TGV passe par le village. Le problème, c’est qu’il ne s’arrête pas au village. En colère, Jeff tente d’alerter le président de la République. N’ayant pas de réponse de l’Élysée, il décide de se présenter à l’élection présidentielle. Devinez qui deviendra par la suite président de la République…

 

Pour ce troisième volet des Tuche, l’équipe voit les choses en plus grand, après le jackpot de la loterie et le voyage aux USA. Elle nous confronte, cette fois, à un choc des cultures à l’Élysée. Par exemple : la gastronomie face au street food ou encore à des projets de loi farfelus (trois jours fériés, incluant la veille et le lendemain du jour férié). Et lorsque la diplomatie internationale s’en mêle, vous imaginez bien que ça va faire des étincelles.

 

Tout ceci n’est pas forcément de bon goût (c’est même très grossier par moments) mais si vous avez aimé les deux premiers volets et que vous adorez cette bande particulière (les acteurs Jean-Paul Rouve, Isabelle Nanty et Pierre Lottin), Les Tuche 3, réalisation d’Olivier Baroux – qui a aussi signé les deux premiers volets –, devrait vous faire rire aux éclats. Sinon, vous risquez de trouver tout ça insupportable.