• Désir de maternité, problème de fertilité : comment faire face au mois de mai
  • Ebony Forest : protecteur de la nature
  • Un trentenaire agresse son épouse et leur fille de 4 ans au couteau - Ses beaux-parents : «Nou tifi inn pas boukou mizer depi linn marye»
  • Jasodah Boodhun, une centenaire bien dans sa peau
  • La flamme olympique en France : effervescence autour du feu sacré
  • Thyroïde : une petite glande, de grandes implications…
  • «Furiosa : une Saga Mad Max»  : encore de la fureur et de la ferraille
  • Enquête judiciaire au tribunal de Souillac - Rama Valayden : «Lapolis inn kwi vide ek lanket lor lamor Kanakiah»
  • Aurally Handicapped Persons Sports Federation : ne pas confondre athlètes sourds et para-athlètes
  • Journée internationale du thé : la Chartreuse, entre célébration et engagement pour une industrie équitable et durable

Godzilla X Kong : le nouvel empire : un film monstre

Des grosses bestioles, mais des humains aussi...

Ce mercredi, deux grosses bestioles font équipe contre une grande menace, pour notre plus grand plaisir régressif, parce que, vous le devinez bien, ça va péter de partout avec le gorille et le lézard !   

C’est quoi déjà ?

 

Voici le tout nouveau film – le second en peu de temps – mettant en scène les deux monstres géants les plus populaires du 7e art, Godzilla, le lézard radioactif, et King Kong, le gigantesque primate préhistorique, dans un gros affrontement. C’est le cinquième film qui s’inscrit dans le Monsterverse mis en place depuis quelques années par la Warner et Legendary Pictures, avec trois films où l’on suivait les tribulations des monstres séparément. Dans ce nouveau volet réalisé par Adam Wingard, qui nous a offert le premier film Godzilla vs Kong, les deux monstres vont devoir faire équipe comme dans un bon buddy movie, le tout contre une menace interplanétaire, encore une fois très liée au monde connu des hommes et au monde parallèle inter dimensionnel, sans oublier la mystérieuse île de Skull Island...Tout un programme monstrueux quoi !

 

Grand, grand spectacle

 

C’est clair que nous ne sommes pas ici pour le scénario, et ça, les producteurs du film l’ont bien compris. Du coup, comme dans le précédent Godzilla vs Kong, les trois-quarts du film devraient constituer en des monstres qui se bagarrent. Et outre les destructions massives avec plein de gens qui courent dans tous les sens, on aura droit à d’autres primates, dont un petit parenté au King Kong et un autre plus grand, plus méchant. Les primates sortent aussi les armes dans ce volet, avec un gant très destructeur pour le Kong et une sorte de fouet avec des os énoooormmmes pour l’antagoniste de service. Sinon, Godzilla fait son Godzilla avec ses super rayons de la mort…

 

Il y a aussi des personnages

 

Non, ce n’est pas un film muet, et il y a bien des acteurs et des personnages pour nous faire comprendre le pourquoi de tout ce brouhaha numérique ! On retrouve donc la jolie Rebecca Hall comme dans Godzilla vs Kong, avec aussi cette fois le beau gosse Dan Stevens, que l’on connaît bien pour la série décalée Legion, et le plus rigolo Brian Tyree Henry, que l’on a vu dans le récent Bullet Train aux côtés de Brad Pitt ou dans le film Marvel The Eternals. 

 

Un lézard tendance

 

Godzilla est, à coup sûr, un monstre bien présent en ce moment, et pas que dans ce Godzilla X Kong. Le gros lézard a aussi été à l’honneur durant l’année écoulée avec le très acclamé Godzilla Minus One, qui a raflé l'Oscar des meilleurs effets spéciaux ce mois-ci et a été cruellement absent de nos salles obscures. Sinon, on a eu droit, sur AppleTV, à la série Monarch : Legacy of Monsters, qui a bien mis en avant ce fameux lézard, avec aussi d’autres monstres et… Kurt Russel.