• Consommation : les petits business en mal… d’œufs
  • Women Entrepreneur Awards 2024 : le défi de Kirti Sheonarain
  • Jeux olympiques & paralympiques : la France dans les starting-blocks
  • Il a joué dans «Indiana Jones», «The Walking Dead», «Fiasco» et «La Recrue» : les vacances mauriciennes de l’acteur Ethann Isidore
  • Deadpool & Wolverine : les super-héros Marvel s’amusent
  • Il a été jugé coupable du meurtre de Vanessa Lagesse après 23 ans : débats chargés d’émotion autour de la sentence de Bernard Maigrot
  • Jeux olympiques 2024 : nos athlètes en mode conquérant
  • Elle crée une cagnotte en ligne et a recours à l’expertise étrangère pour soigner son enfant gravement malade - Isabel Alves : «Je vais défoncer toutes les portes pour sauver mon fils»
  • La Mauricienne Kamla Beechouk, 62 ans, tuée chez elle à La Réunion - Sa meilleure amie Françoise Virama : «Elle était tout pour moi»
  • Adrien Duval nommé Speaker : analyses autour d’une «stratégie digne d'un jeu d'échec»

Hypertension : l’urgence de faire baisser la pression !

«Sachons identifier les signes d'alerte de l'hypertension afin d'éviter toute complication.» Le Dr Gemina Doolub, cardiologue, invite la population à s'unir dans la lutte contre cette maladie qui gagne de plus en plus de terrain.

Vous souffrez d’essoufflements, de palpitations, de maux de tête et/ou de troubles de la vision ? Ne négligez pas ces symptômes car ils peuvent être le signe d’une hypertension artérielle. Mais celle-ci ne s’accompagne pas toujours de symptômes. Qualifiée de «tueur silencieux», elle peut être insidieuse, mais avec des conséquences dévastatrices. Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), environ 1,28 milliard d'adultes âgés de 30 à 79 ans dans le monde sont atteints d'hypertension, dont 46 % ignorent leur condition. À l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre l’hypertension, qui sera observée ce vendredi 17 mai, le Dr Gemina Doolub, cardiologue interventionnelle, dont l'expertise a été forgée à Oxford, Bristol et Montréal, partage ses connaissances à ce sujet pour mieux sensibiliser la population.

Comprendre cette maladie

 

Les organes ont besoin de sang oxygéné que le système circulatoire transporte à travers le corps. Chaque battement cardiaque crée ainsi une pression propulsant le sang à travers les artères. Celle-ci, appelée pression artérielle, résulte de deux forces : la systolique, lors de l'éjection du sang par le cœur, et la diastolique, pendant son repos entre les battements. «Une pression artérielle élevée est généralement définie comme étant de 140/90 mmHg ou plus, alors que la pression idéale se situe entre 90/60 mmHg et 120/80 mmHg. Pour les personnes âgées de plus de 80 ans, la cible est inférieure à 150/90 mmHg. L'hypertension, ou pression artérielle élevée, est une condition médicale caractérisée par une pression sanguine chroniquement élevée contre les parois des artères. Si elle n'est pas traitée, elle peut entraîner une surcharge de travail du cœur et des vaisseaux sanguins, augmentant ainsi le risque de graves complications telles que les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et les maladies», explique la cardiologue Gemina Doolub.

 

Les risques qui y sont liés

 

Il est crucial de bien appréhender les risques liés à l'hypertension artérielle, car cela permet de prendre conscience de l'importance de la prévention de cette pathologie et du traitement qui doit l’accompagner. Les principaux risques de l’hypertension artérielle peuvent être divisés en deux catégories : les facteurs de risque modifiables et  ceux non modifiables. Les facteurs de risque modifiables comprennent les modes alimentaires non sains (consommation excessive de sel, régime riche en graisses saturées, faible consommation de fruits et de légumes), la sédentarité, la consommation de tabac et d’alcool, ainsi que l’obésité. «Les facteurs de risque non-modifiables comprennent les antécédents familiaux d’hypertension, l’atteinte de l’âge de 65 ans et les maladies coexistantes telles que le diabète ou les maladies rénales», affirme la cardiologue. 

 

Reconnaître les symptômes 

 

L'hypertension artérielle est souvent insidieuse, mais à des niveaux extrêmement élevés (généralement ≥180/120 ou plus), des signes peuvent apparaître, tels que des maux de tête persistants, des douleurs thoraciques, des vomissements, des vertiges, des saignements de nez fréquents, une fatigue accrue et des palpitations cardiaques. Il est essentiel de surveiller régulièrement sa tension artérielle, surtout en présence de facteurs de risque comme le surpoids, l’obésité, une alimentation déséquilibrée, le tabagisme, une activité physique insuffisante et/ou des antécédents familiaux d'hypertension. Le Dr Gemina Doolub souligne l'importance d'une vigilance accrue et d'une consultation médicale si on constate un ou plusieurs symptômes pouvant indiquer de l'hypertension et que la pression artérielle est élevée. De plus, il est vivement recommandé de faire régulièrement des visites médicales pour surveiller votre tension artérielle si vous présentez des facteurs de risque.

 

Mieux vaut prévenir que guérir

 

Est-il vraiment si crucial de prévenir l'hypertension ? Absolument. C'est pourquoi la cardiologue Gemina Doolub préconise vivement l'adoption d'un mode de vie sain. Cela comprend la limitation de la consommation de sel et d'aliments gras, l'évitement du tabac et de l'alcool, le maintien d'un poids santé, la pratique régulière d'exercices et la gestion du stress. En prenant ces mesures préventives, on s’engage à réduire considérablement le risque d’avoir de l’hypertension et les complications qui en découlent. «Pour prévenir l'hypertension, il est recommandé de manger plus de légumes et de fruits, d'être plus actif physiquement en pratiquant des activités telles que la marche, la course, la natation ou la danse, de réaliser au moins 150 minutes d'activités aérobiques d'intensité modérée ou 75 minutes d'activités aérobiques vigoureuses par semaine et de perdre du poids si vous êtes en surpoids ou obèse», affirme la spécialiste.

 

Les traitements disponibles 

 

Les traitements contre l'hypertension reposent principalement sur le mode de vie ainsi que les médicaments antihypertenseurs prescrits par un médecin. Ces médicaments aident à réduire la pression artérielle et à minimiser les risques de complications. «Pour les adultes souffrant d'hypertension non contrôlée ou résistante, comme ceux suivant un traitement triple médicamenteux incluant un diurétique, la dénervation rénale (RDN) peut être envisagée. Cette procédure utilise l'ablation par radiofréquence pour brûler les nerfs dans les artères rénales, réduisant ainsi l'activité nerveuse et la pression artérielle», souligne le Dr Gemina Doolub.

 

CL