• Désir de maternité, problème de fertilité : comment faire face au mois de mai
  • Ebony Forest : protecteur de la nature
  • Un trentenaire agresse son épouse et leur fille de 4 ans au couteau - Ses beaux-parents : «Nou tifi inn pas boukou mizer depi linn marye»
  • Jasodah Boodhun, une centenaire bien dans sa peau
  • La flamme olympique en France : effervescence autour du feu sacré
  • Thyroïde : une petite glande, de grandes implications…
  • «Furiosa : une Saga Mad Max»  : encore de la fureur et de la ferraille
  • Enquête judiciaire au tribunal de Souillac - Rama Valayden : «Lapolis inn kwi vide ek lanket lor lamor Kanakiah»
  • Aurally Handicapped Persons Sports Federation : ne pas confondre athlètes sourds et para-athlètes
  • Journée internationale du thé : la Chartreuse, entre célébration et engagement pour une industrie équitable et durable

Two Motions et son album électroniquement noir

Un couple qui a fait bien du chemin depuis plusieurs années.

On y parle de manipulations, de violence, de jalousie, d’hypocrisie. Bienvenue dans le monde de Two Motions, composé de Phil Marie (nom de scène Mono) et Ashlyn Rosse. Un duo qui, après plusieurs singles et un clip (celui de la chanson King of the Game, plutôt violent), nous propose, depuis ce 3 mars, son tout premier album de neuf titres, intitulé Mindgame.

Un album qui se présente comme une odyssée électronique un peu dark, avec une avalanche de sons, de voix et de sonorités, pour un résultat qui peut être aussi chill que sombre et sexy.

 

Bref, un produit mûrement réfléchi, comme nous le dit Phil Marie : «On s’est retrouvés avec neuf morceaux qui allaient bien dans cette thématique du mindgame que l’on voulait pour ce premier album, avec donc cinq morceaux qui sont restés et qu’on va sortir après comme des singles. L’album découle d’une envie de proposer quelque chose de vraiment solide et créatif pour le projet Two Motions qui a pris son envol depuis quelques années.» Prenant comme concept musical une musique électronique tendance dark pop (le duo est fan, par exemple, d’artistes comme The Weeknd), Two Motions a fait bien du chemin depuis son démarrage où il s’amusait avec une boîte à rythme.

 

Du coup, c’est une vraie effusion de sons et de sonorités différents que l’on entend des fois sur les quelques trois minutes que constitue une chanson, avec aussi un slam en kreol morisien venant de leur pote artiste, Kaira. Autant de raisons d’aller découvrir le monde électro riche de Two Motions.

 

Pour profiter de Mindgame, vous devrez d’abord envoyer un message sur les pages de Two Motions sur les réseaux sociaux. Après une petite contribution par Juice que vous demandera le duo, vous recevrez un lien vers l’album. Et puis, sit back and enjoy the mindgame !