• United Colors : Zulu annonce la couleur
  • Shotokan Martial Arts Federation (SMAF) : Couvre-feu sur les compétitions à l’étranger
  • Meurtre de Ritesh Gobin, 11 ans, en 2018 : le meurtrier présumé Sachin Tetree sur le banc des Assises
  • Kesweena Tacoorpersand et Uzma Peeroo : des femmes au cœur des chantiers
  • Manan Fakoo tué par balles : la terrible fin d’un homme au passé tumultueux
  • Zones d'ombre autour de la mort de Kanakiah et Kistnen : deux veuves à la recherche de la vérité sur la mort de leur mari
  • Décès du triathlète Jayrajsing Hazareesing au Morne | Son épouse : «C’était un homme exemplaire»
  • FA Cup | Man Utd vs Liverpool : dans l’oeil du cyclone
  • Lupin sur Netflix : Omar, voleur aimé et mal-aimé
  • Des mots et des manigances…

Si on allait à nouveau au cinéma ?

Prise de température, désinfection systématique, social distancing : tout y est pour une expérience peinarde en temps de Covid-19.

Des films et des films ! Les salles des cinémas Star sont rouvertes depuis le mercredi 1er juillet, avec une programmation accrue (et d’anciens films – voir la programmation plus bas) à prix réduit. De quoi donner envie de repartir dans les salles obscures. Mais attention, ce ne sera pas du tout comme avant. On vous explique. 

On arrive

 

Tout d’abord, vous n’entrerez pas si vous n’avez pas de masque : obligatoire à partir de l’âge de 5 ans ! À l’entrée, un employé (l’équipe du Star s’est étoffée pour pouvoir mieux respecter les mesures sanitaires) prendra votre température et vous proposera l’incontournable sanitizer. Puis, direction la billetterie. Là, il faudra faire la queue selon les règles de social distancing, avec des markings et des flèches qui vous guideront dans les différentes directions. Dans un premier temps, vous devrez prendre vos tickets au comptoir mais l’équipe du Star (ainsi que celle de MCiné) réfléchit à un système plus safe de e-ticketing en ligne pour le futur. Chose importante : ceux qui ne font pas la queue pour prendre les tickets devront se mettre dans une autre file – qui respecte aussi le social distancing. Les deux vont se rejoindre plus loin. 

 

On zigzague

 

Ouf, le ticket est en main mais il faut encore suivre des flèches ! Il faudra faire un peu de zigzag, en forme de S cette fois, et prendre encore une autre allée si vous voulez aller acheter pop-corn, ti gajak et boissons. Cette autre allée va, elle aussi, se reconnecter à l’allée principale pour que vous puissiez entrer dans la salle. Compliqué ? Mais non, ne vous prenez pas trop la tête, des employés seront là pour vous guider. Après tout, vous êtes là pour vous détendre devant un bon film !

 

On s’installe

 

Tout est aussi au taquet au niveau des toilettes : la désinfection se fera systématiquement. Maintenant, on entre dans la salle. Là-bas, c’est un siège normal, suivi d’un autre marqué d’une croix : les salles ne pourront donc accueillir que la moitié de leur capacité à cause du social distancing. Mais pas de panique, il y aura des exceptions : on ne va quand même pas vous séparer si vous venez avec votre conjoint ou pour une séance en famille ! Donc, ne vous inquiétez pas, vous serez toujours à côté de vos proches et de vos amis si vous venez ensemble. C’est bon, ça commence… Bon film !

 

Le directeur veut déstresser

 

Le directeur des cinémas Star, Eric Mallac Koenig, s’adresse aux mordus de cinéma dans un communiqué annonçant la réouverture de ses salles : «Aller au cinéma est un tel plaisir pour nos clients, une occasion pour eux de faire une pause de leur journée stressante. D’où l’idée d’organiser ce Festival du Film des meilleures représentations à l’écran, en attendant la prochaine sortie de film, qui est prévue pour mi-juillet.»

 


 

MCiné revient le 11 juillet

 

Il faudra attendre le 11 juillet pour l’ouverture des salles du MCiné, à Trianon, Flacq et au Port-Louis Waterfront. C’est ce que nous a confirmé le directeur Rajesh Callicharan. Il confie que la programmation reprendra avec plusieurs films qui étaient à l’affiche avant le confinement : Onward, The Boy 2 et Baaghi 3, entre autres. Sinon, les protocoles sanitaires devraient être les mêmes…