• Quand Linzy chante et cuisine en même temps
  • Football - Marius Rappez (ex-entraîneur du Cercle de Joachim) : ma part de vérité
  • Nourezo.mu : pour soutenir les artisans locaux
  • Railway Express : les Bissessur et leur cuisine familiale
  • Gilbert Ley, 46 ans, meurt 11 jours après un accident : conseils de Barlen Munusami pour éviter les drames routiers quand on est à moto
  • Le Top 5 des bienfaits du lait maternel
  • Olivia Rangers Academy SC : Joye Estazie au service du football et de son village
  • T1 Diams : un appel au nom de la solidarité
  • RISE Live Life Well : le mieux-être pour vivre heureux
  • Fête de l’Assomption : Bloqués à l’étranger, ils ne pourront pas célébrer en famille...

Roy Dance Studio : belle parenthèse américaine

L’Américain a bien apprécié son boulot avec l’équipe de Roy.

Une ouverture vers le monde et les dernières tendances pour les danseurs. Le Roy Dance Studio, école de danse et de création dansante, toujours porté par l’énergique Gaurab Kumar Roy, a accueilli, du 1er au 16 juillet, le danseur américain Fred Darsow. Ce dernier, qui n’est autre que l’ancien mentor de Roy, est un prof passionné qui vient de l’Université du Texas et qui a sa compagnie de danse qui porte son nom. Entre des spectacles, aux états-Unis et au Portugal notamment, il vient nous partager son expérience avec, à la clé, la présentation d’un éventuel spectacle par le studio plus tard dans l’année.

 

Fred Darsow a choisi quatre danseurs, du plus novice au plus expérimenté, pour les familiariser à pas mal de nouveaux concepts : danser en prenant en compte l’espace que proposent des caméras mobiles et immobiles, la place des corps et le développement de chorégraphies en considérant l’outil vidéo, entre autres trouvailles américaines.

 

Les quatre danseurs sont : Prakash Neerunjun, Vandana Ramasawmy, Nilesh Kallychurn et Vanessa Yan Sheng Chung Russeeawon. «C’est une expérience enrichissante où nous avons été appelés à dépasser nos limites et à bien apprendre sur nous-mêmes», disent-ils. Leur mentor semble lui aussi très satisfait de ces quelques jours passés avec ces danseurs qu’il qualifie de «very hard working people» : «Je suis venu comme une mise à jour et c’est instructif pour moi-même de comprendre ce que fait le studio et aussi de leur apprendre de nouveaux concepts. Ce qui peut les amener à aller encore plus loin dans leurs vies de danseurs et peut-être même dans leur lifestyle tout court.»

 

Les choses devraient donc bien avancer pour la bande à Roy, et on attend de voir ce que toute l’équipe nous proposera pour ses prochains shows.