Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Nouvel épisode sous le soleil de l’opposition
  • Hippisme - 12e journée : Rob Roy maître dans son jardin !
  • Cannabis médical et récréatif, le «nouvel or» pour booster notre économie ?
  • Une fonctionnaire retrouvée morte au pied de l’Emmanuel Anquetil Building - Naushad Mooniaruth : «Mon épouse était harcelée moralement au travail»
  • JO 2020 : Floriane St-Louis officiera aux Jeux
  • Elle met au monde une petite fille après les décès tragiques de son fils et de son époux - Khushboo Gobin : «Je suis heureuse et triste en même temps…»
  • Maurice accueille à nouveau des visiteurs étrangers : la réouverture des frontières de tous les espoirs
  • Anne Murielle Ravina : les leçons de ma vie de Miss
  • Jeux olympiques 2020 : l’ambition de nos olympiens
  • Black Widow : Marvel déchaîne toujours les passions

Kawsar Lengliz, gagnante du concours «Séga Tam Tam» 

Une passionnée de danse qui aime le séga.

Une chanson, une compétition et une gagnante. Le concours Séga Tam Tam s’est tenu le 5 juillet sur la webradio Radio 230. Il fallait danser sur l’air de Séga Tam Tam de l’artiste Metiss Man. À la clé : une journée en catamaran. Le concours est allé au-delà des frontières locales. C’est Kawsar Lengliz, 25 ans, de mère mauricienne et de père tunisien, et qui vit en France, qui a remporté le concours, convaincante dans son ensemble rouge.

 

Une belle consécration pour cette jeune femme qui était aussi l’une des finalistes de la dernière édition du concours Miss Franco-Mauricienne : «J’aime bien la danse en fait, vu que je pratique la danse orientale depuis six ans. Une nouvelle participation à un concours me plaisait après l’expérience Miss Franco-Mauricienne. De plus, je connais bien le séga et l’île Maurice. Il fallait juste trouver le bon rythme et proposer une vidéo correcte aux couleurs de l’île. Maintenant, j’attends l’ouverture des frontières et que tout se calme pour venir profiter du catamaran», nous confie celle qui est employée dans la gestion de budget chez Samsung et qui est aussi très impliquée dans le bénévolat. En attendant la virée en catamaran…