• Nouveau centenaire : Issac Jan Mahomed raconté par sa petite-fille
  • À Baie-du-Tombeau : un jeune trafiquant coffré avec Rs 29 M d’héroïne
  • Horizon Paris 2024 : les athlètes heureux de leur sélection
  • Marie-Kelly Somauroo ou l’art de créer des savons artisanaux
  • Allégations de complot contre Sherry Singh : quand le dernier «move» de Shameem One and Only «intrigue»
  • En cinq jours, il perd sa fille dans un accident et sa femme d’une maladie | Ignace Bothille, 80 ans : «Je suis effondré…»
  • Caroline Jodun dit «Merci» avec un troisième album
  • Arrestation de Bruneau Laurette : «Je serai un fighter jusqu’au bout»
  • Anaïs Lagrosse : ma toute nouvelle couronne de Miss University Africa Mauritius
  • Accusé de «Breach of ICTA» | Dhiren Moher : «Mo pann avoy okenn mesaz a karakter rasial»

Dans les mondes d’Anoucheka Gangabissoon

Son truc, c’est la poésie, les histoires et les mondes imaginaires. Anoucheka Gangabissoon, enseignante de 34 ans, ne peut se passer de la lecture et de l’écriture. Depuis peu, elle nous propose Tales from this world and other ones, recueil de nouvelles pour la jeunesse. Il y est question de romance, de sorcières, de planètes de Crystal, entre autres trouvailles. Comme une façon d’amener les jeunes à aimer davantage la lecture.

 

«Je suis peut-être moi-même encore toute jeune dans ma tête», nous dit-elle d’emblée, tout en soulignant l’importance de la lecture, qui doit commencer très tôt selon elle : «Il faut leur donner goût aux histoires depuis qu’ils sont petits, en leur racontant des aventures pour stimuler leur imagination, l’amour de la lecture suivra», dit Anoucheka Gangabissoon qui a déjà publié trois recueils de poèmes, un en 2014 et deux en 2017.    

 

Avec des lectures qui vont de Dan Brown à Stephen King en passant par Robin Sharma et des livres plus spirituels, notre interlocutrice lit tout ce qui lui tombe sous la main. Mais elle nous avoue qu’elle a un petit faible pour ce qui touche au genre fantastique : «Depuis toute petite, j’ai grandi avec des livres de Stephen King et de Christopher Pike, et j’aime tout autant les films qui font voyager dans d’autres mondes, comme Avatar», dit celle qui a un diplôme en Creative Writing avec le programme de Thomson Education Direct, USA.

 

Un peu comme pour tease son prochain projet, un mini-roman dont on n’en saura pas plus.

 

Tales from this world and other ones est en vente dans les librairies de l’île.