• Boxe thaï : première édition de «La Nuit des Nak Muay»
  • Badminton : les Internationaux de Maurice à Côte-d’Or
  • Trois univers artistiques à découvrir
  • Handicap et vie professionnelle : un pas de plus vers l’inclusion
  • Mayotte au rythme des crises
  • Une rare éclipse totale traverse l’Amérique du Nord : des Mauriciens au coeur d’un événement céleste spectaculaire 
  • World Thinking Day : les guides et la santé mentale
  • Mama Jaz - Sumrrà : prendre des risques musicaux avec le jazz
  • Karine Delaitre-Korimbocus : Kodel, une nouvelle adresse dans le paysage de Belle-Rose
  • Oodesh Gokool, le taximan attaqué au couteau : «Mo remersie piblik»

«Mauritius caught in a dream» : poésies tropicales d’ici et d’ailleurs

C’est un ensemble de près de 37 poètes, de Maurice, mais aussi de l’Inde, du Kenya, du Nepal, de l’Afrique du Sud, du Canada, entre autres, que nous propose ce recueil, publié récemment dans le cadre des 55 ans de notre Indépendance et du 31e anniversaire de notre République. Anoucheka Gangabissoon, l’éditrice de l’ouvrage et elle-même poète, nous parle de ce projet qui met en avant le pays, ses gens, ses paysages, etc… 

Les débuts du projet

 

En décembre 2022, à la recherche d’un nouveau projet, ma muse m’a murmuré que je devais peut-être travailler sur un projet d’anthologie sur la terre mère qui aurait comme objectif sa glorification. Je voulais donc faire quelque chose d’unique, de jamais fait auparavant. J’ai contacté les publications InkDew basées en Inde, dont le fondateur a de l’expérience avec des anthologies. Il a immédiatement voulu bosser avec nous. On a envoyé un appel à poèmes et le projet s’est lancé, avec les technologies d’aujourd’hui qui ont fait avancer les choses rapidement (e-mail, google form, etc…).

 

Le choix des poètes

 

Nous avons reçu des poèmes de 38 personnes, dont un que nous avons dû refuser. C’est merveilleux comme response, avec déjà 15 poèmes d’ici, dont deux venant de deux jeunes étudiantes. Et leurs parents sont tout aussi motivés à voir ces poèmes être publiées.

 

C’est votre première expérience en tant qu’éditrice… Comment cela s’est-il passé ? 

  

Une grosse responsabilité ! C’est un boulot qui m’a fait lire la même chose tellement de fois… jusqu’à en épuiser mes yeux. Il faut de l’endurance, énormément d’intérêt et d’amour pour le projet. Mais après ces innombrables lectures (j’ai dû aussi tout relire quand le manuscrit m’est revenu de l’Inde), lorsque le livre est devenu une réalité, il était mon plus précieux bijou….

 

D’autres projets après celui-ci ?

 

J’ai commencé un blog en ligne (poeticflavoursofmauritius.com) où je veux donner de l’espace aux poètes de tout bord pour publier leurs écrits et les partager. J’ai déjà mis en ligne pas mal de poèmes venant d’artistes d’ici et d’ailleurs, et je voudrais vraiment en avoir d’autres, qu’ils viennent de poètes expérimentés ou pas. Vous pouvez me contacter sur Facebook si ça vous dit…

 

Livre disponible dans les librairies de l’île.