• Boxe thaï : première édition de «La Nuit des Nak Muay»
  • Badminton : les Internationaux de Maurice à Côte-d’Or
  • Trois univers artistiques à découvrir
  • Handicap et vie professionnelle : un pas de plus vers l’inclusion
  • Mayotte au rythme des crises
  • Une rare éclipse totale traverse l’Amérique du Nord : des Mauriciens au coeur d’un événement céleste spectaculaire 
  • World Thinking Day : les guides et la santé mentale
  • Mama Jaz - Sumrrà : prendre des risques musicaux avec le jazz
  • Karine Delaitre-Korimbocus : Kodel, une nouvelle adresse dans le paysage de Belle-Rose
  • Oodesh Gokool, le taximan attaqué au couteau : «Mo remersie piblik»

Rodrigues Kitesurfing Association : 10 ans d’une belle aventure

Jean Christ Spéville est fier du parcours de la Rodrigues Kitesurfing Association (RKA), créée en 2013.

Leur cheminement a commencé en 2013. Depuis, ils ne se sont pas arrêtés dans leur objectif de faire de Rodrigues une destination de choix dans la pratique du kitesurf. Pour la 8e édition de cette année, et pour marquer leurs 10 ans d’existence, la petite équipe et ses partenaires prévoient un rendez-vous riche en surprises, alliant sport et écologie...

Tout commence en 2013. Un groupe d’amis à l’île Rodrigues décide de se réunir et de s’unir autour d’une seule chose : leur passion pour le kitesurfing. Cette discipline, entre ciel et mer, vectrice de sensations fortes, offre aussi de véritables spectacles visuels. La Rodrigues Kitesurfing Association (RKA), voit ainsi le jour.

 

Depuis, le petit groupe n’a cessé de grandir, d’évoluer et de se développer, allant jusqu’à devenir une vitrine pour la petite Cendrillon de l’océan Indien dans le monde. Avec ses lagons et ses spots favorables à la pratique du kitesurf, Rodrigues est devenue, au fil des années écoulées, une destination prisée pour la pratique de ce sport.

 

10 ans ont passé. Le petit groupe accueille aujourd’hui beaucoup plus de membres, d’adeptes aguerris de la discipline et de champions, qui sont très fiers de faire flotter les couleurs de l’île sous d’autres cieux. Étant l'initiatrice du  Rodrigues International Kitesurf Festival (RIKF), qui en est, cette année, à sa 8e édition, la Rodrigues Kitesurfing Association (RKA) a pu grandement contribuer à l’évolution du kitesurf dans la région de l’océan Indien et, année après année, des champions du monde de renom se sont associés au festival, donnant à ce rendez-vous un cachet international. En effet, l’événement est aujourd’hui référencé comme un rendez-vous à ne pas rater et Anse Mourouk est devenu un spot mondialement reconnu qui attire des passionnés de kitesurf du monde entier, de mêmes que d’autres régions côtières, à l'instar de Graviers, qui intègrent aujourd’hui ce sport à leur patrimoine.

 

«Go green»

 

Mais il ne s’agit pas que de sport. La pratique du kitesurf est aussi décrite comme eco-friendly car ne nécessitant ni carburant ni électricité, entre autres. Pour les 10 ans du RKA, l’organisme a d'ailleurs choisi d’accentuer sa vision écologique, et c’est sous le thème «Go Green» que le festival mettra en avant cette année, du 26 au 30 juillet, le lien étroit entre le sport et l’écologie.

 

L’association a, ainsi, de nombreux projets en préparation pour ses 10 ans, notamment une professionnalisation accrue, la recherche d’un local permanent, le recrutement d’un personnel administratif, un calendrier d’activités annuel destinées aux enfants, aux adolescents et aux adultes de Rodrigues et de Maurice, ainsi que la présentation d’un solide dossier en vue d’établir des partenariats dans le cadre de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE)/Corporate Social Responsibility (CSR).

 

Pour la petite et dynamique équipe, les dernières 10 années ont été riches en découvertes, en apprentissages et en émotions. Ce ne sont pas Jean Christ Spéville, (président), Dario Meunier (vice-président), Axel Clair (trésorier et coordinateur pour le RIKF), Francis Prudence (membre et responsable logistique du RIKF), Willy Genave (membre coach et directeur technique du RIKF) et Sydney Clair (secrétaire) qui diront le contraire.

 

«Quand je regarde le chemin parcouru, je me dis que nous avons tenu bon malgré les obstacles, et que nous avons pu nous accrocher à notre objectif de populariser la pratique du kitesurf dans l'île et, surtout, de faire en sorte que le pays et ses spots soient reconnus au niveau mondial. Nous avons maintenant des professionnels dans le domaine et même des champions, à l'instar d’Anaël Léopold, plus connu comme Lolotte», nous confie Jean Christ Spéville.

 

L’association reste déterminée à promouvoir le kitesurf et l’écologie, et à faire de Rodrigues une destination de choix pour les amateurs de sports nautiques et les amoureux de la nature. Une mission qui est au cœur de la belle aventure commencée il y a 10 ans...