• Boxe thaï : première édition de «La Nuit des Nak Muay»
  • Badminton : les Internationaux de Maurice à Côte-d’Or
  • Trois univers artistiques à découvrir
  • Handicap et vie professionnelle : un pas de plus vers l’inclusion
  • Mayotte au rythme des crises
  • Une rare éclipse totale traverse l’Amérique du Nord : des Mauriciens au coeur d’un événement céleste spectaculaire 
  • World Thinking Day : les guides et la santé mentale
  • Mama Jaz - Sumrrà : prendre des risques musicaux avec le jazz
  • Karine Delaitre-Korimbocus : Kodel, une nouvelle adresse dans le paysage de Belle-Rose
  • Oodesh Gokool, le taximan attaqué au couteau : «Mo remersie piblik»

Météo : quand Dame Nature s’emballe

Du bleu, du gris, du noir... Dame Nature, d’humeur instable, nous fait voir, en ce moment, de toutes les couleurs. Tantôt calme, avec un beau soleil, tantôt de mauvais poil, avec grosses pluies, accumulations d’eau, orages, éclairs et congés forcés pour les écoliers et étudiants, elle est, et c’est le cas de le dire, de plus en plus imprévisible. 

Cette semaine encore, l’île a été copieusement arrosée… Des averses modérées à fortes, accompagnées d’orages, ont donc déjà été enregistrées à travers l’île et la météo prévient que suite aux récentes averses, la terre reste saturée et il y a des risques d’accumulations d’eau ainsi que de chutes d’arbres. Des patrouilles ont lieu dans les régions vulnérables par les officiers de la Special Mobile Force, de la Disaster Response Unit, de la Special Support Unit, de la National Coast Guard ainsi que ceux des différentes unités de la police. Le National Emergency Operations Command (NEOC) suit, bien évidemment, la situation de près et demande au public de rester prudent et vigilant.

 

Ce vendredi 17 mars, dans la soirée, le tonnerre grondait dans plusieurs régions de l’île, impressionnant et inquiétant même de nombreux Mauriciens de par son intensité, tout comme les éclairs qui semblaient, par moments, déchirer le ciel. «Ce vendredi, on s’attendait à cette intensité d’averses orageuses, d’où l’avis de fortes pluies qui était en vigueur dans le pays. On va faire un rapport sur ces pluies orageuses qui ont affecté l’île en cette fin de semaine. Ce système qui nous donnait ce temps orageux s’est décalé. En ce dimanche, on s’attend surtout à des activités locales, c’est-à-dire qu’il y a de l’humidité, de l’instabilité, il fait chaud, ce qui provoquera la formation de nuages actifs sur l’île mais ils ne seront pas de la même intensité que ces dernières heures. Dans l’après-midi de ce dimanche et même ce lundi, il y aura donc la formation de ces nuages actifs qui nous donneront des pluies localisées», nous déclare Yashvir Ramlukon, météorologue de la station météorologique de Vacoas.

 

Le phénomène qui a illuminé le ciel de l’île ce vendredi soir (photo) a aussi fasciné. «La tempête électrique est le résultat de l’instabilité créée par la présence de la vaste zone de basse pression dans laquelle évoluait la perturbation tropicale. Il est très commun de voir ce genre de phénomène au coeur de l’été ou en fin d'été, quand il y a beaucoup d'humidité et d'instabilité dans l'atmosphère», nous explique Vishal Kawal, passionné de météorologie et actif sur la page Mauritius Cyclone Updates, entre autres.

 

À l'heure où nous mettions sous presse, la station météorologique de Vacoas prévoyait, pour ce dimanche, «un ciel nuageux, avec des averses par moments. Des développements nuageux sont prévus dans l’après-midi sur le plateau central et la partie sud de l’île, avec des averses. Les averses seront modérées à localement fortes par moments, avec des orages isolés»... La vigilance est de mise avec Dame Nature qui n’arrête pas de s’emballer.