Soutenez 5plus.mu

CHERS LECTEURS DE 5plus - dimanche

En raison de la période de confinement, certains de vos points de ventes habituels sont fermés.

Retrouvez l’édition de de 5-Plus dimanche sur le Kiosk digital.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous.

  • Covid-19, la récidive
  • New Children’s Act : ce qui change pour les enfants
  • Obituaire : France Jonas raconté par Tony François
  • Agression mortelle à Bambous : Nicolas Manooveloo meurt après un violent coup de couteau à la cuisse
  • Yushi Ramah, 17 ans, meurt à l’hôpital ENT - Son oncle Anil : «Nou res bet kouma linn gagn sa infeksion poumon-la alor ki so kat test Covid ti negatif !»
  • Décès de Rajah Madhewoo, Samuel Wong et Ismet Abdoolah : l’adieu à des citoyens engagés
  • IBA Act : amendements et mécontentements
  • Honte aux assassins de la démocratie !
  • Covid-19 : une nouvelle semaine sous haute tension
  • Suspension des vols avec l’Afrique du Sud : Incompréhension et affolement chez les Mauriciens de là-bas

Shaloo Doolar : un amour de pâtissière

«Ce qui me rend plus fière, c'est de voir la réaction des autres lors de la dégustation de mes petites douceurs»,  dit Shaloo Doolar.

Ils sont tous mignons et délicatement parfumés. Cette jeune pâtissière autodidacte invite qui le veut dans son petit monde sucré pour découvrir ses gâteaux pleins de couleurs. Découverte...

La crème de la crème des... gâteaux ! Les créations de Shaloo Doolar sont faites avec des produits de qualité, des ingrédients de choix, une bonne dose de savoir-faire, de la passion et surtout beaucoup d'amour. Dans son monde de douceur, la jeune pâtissière s’adonne à des expérimentations qui se transforment en de véritables surprises gourmandes et savoureuses. «La passion de faire des gâteaux a toujours fait partie de moi. Ma maman faisait mes gâteaux d'anniversaire lorsque j'étais petite. Mais j'ai eu le déclic au mois de mai 2020. Avec mon mari, nous fêtons nos deux anniversaires – les 24 et 29 mai – ensemble depuis 5 ans. Et l'année dernière, j'ai voulu nous commander un gâteau, sauf que je n'ai pu le faire parce que le pays était alors en confinement», nous confie Shaloo, en revenant sur le début de sa belle aventure sucrée.

 

En se lançant et en faisant ce premier gâteau, elle s'est rendu compte qu'elle aimait cela : «C'est devenu mon passe-temps favori et très vite, mon travail à temps partiel. Ayant une base en dessin et en stylisme, je m'en sers beaucoup pour réaliser mes gâteaux...» Adresse dans l’exécution des gestes, rigueur dans le suivi des recettes, minutie dans les dosages et respect de l’hygiène sont, selon la jeune pâtissière, les qualités qui garantissent le succès à tous les coups. «Ce que j'aime dans la pâtisserie, c'est jouer avec les couleurs et les textures pour la décoration. Mais ce qui me rend plus fière, c'est de voir la réaction des autres lors de la dégustation de mes petites douceurs...»

 

Au fil des mois, la jeune femme a découvert que la pâtisserie lui servait aussi d'échappatoire : «Cet univers m'a permis de me guérir d'une dépression due à des complications que j'ai eues les années précédentes...» Chaque jour est pour elle un défi : «J'apprends tous les jours quelque chose de nouveau. Je suis en train d'explorer un monde tout nouveau et ce qui me surprend le plus, c'est que ce domaine n'a jamais  fait partie de mon parcours académique. Mais l'amour, la patience et la passion amènent une maîtrise incroyable...»

 

En ce moment, elle caresse un doux rêve : «J'envisage de créer ma boîte pour des événements comme des anniversaires, entre autres. Je pourrai alors proposer mes gâteaux, des petites douceurs et aussi la déco...» Pour ravir un plus grand nombre de personnes, avec ses amours de pâtisseries.