• Kursley Favory, 43 ans, commet un autre viol après quatre ans - Ginette*, 80 ans : «Monn res fer lapriyer pou ki sa kosmar-la arete...»
  • Décès de Pankaj Udhas : cette voix d’or qui a marqué les Mauriciens
  • Manchester City vs Manchester United : règlement de comptes entre voisins
  • Quand Bruno Raya raconte Morgan Heritage et son chanteur décédé
  • Serge Moorjee : l’homme qui respirait le foot
  • Taekwondo : Sheldon Yan Too Sang aux Jeux d’Afrique
  • Huawei Matebook D16 : tout du bon côté
  • Mouvement pour le Progrès de Roche-Bois : l’agroécologie, un levier pour une meilleure intégration sociale
  • François Lindemann et sa rencontre musicale où «Tou korek»
  • Ishfaaq Mudhawo : politique, social et... chevaux

Semaine de la gastronomie durable : les petits plats gagnants du chef Aviraj Pareeague

Il a présenté des plats bien de chez nous avec sa touche de créativité.

Une semaine de célébration des saveurs et des produits typiquement mauriciens à Heritage Resorts à Bel-Ombre. C’est ce qui était au menu lors de la deuxième édition de la Semaine de la gastronomie durable. Cette compétition interne qui oppose amicalement les chefs de Heritage Resorts, encourage non seulement la créativité et l’innovation, mais vise également à renforcer les liens entre les talents culinaires et à promouvoir les pratiques durables. Et cette année, c’est le chef mauricien Aviraj Pareeague, 43 ans, qui s’est démarqué. Ses plats ont fait l’unanimité auprès d’un jury composé de chefs étoilés et de critiques gastronomiques. Le grand gagnant aura, ainsi, le privilège de faire une semaine d’immersion avec le chef Thomas Collomb dans son restaurant en France. Rencontre...

Présentez-vous et parlez-nous de votre parcours.

 

Je suis l’Executive Sous-Chef de Heritage Le Telfair Golf & Wellness Resort, à Bel-Ombre, depuis 2022, mais je cumule plus de 22 ans d'expérience dans le domaine culinaire. Cette profession m'a permis de voyager et de découvrir diverses destinations, de l'île Maurice aux Seychelles, en passant par les Maldives. Et m’a aussi donné l’opportunité de faire mes premiers pas sur la scène gastronomique sous la direction de chefs étoilés au guide Michelin. Ces expériences m’ont permis de plonger au cœur de diverses saveurs qui caractérisent la cuisine mauricienne. Mon désir d’excellence m’a rapidement conduit à me lancer dans des concours culinaires. J’ai participé à plusieurs reprises à de prestigieuses compétitions où j'ai eu l’honneur de remporter des prix. Ma passion pour la cuisine n’a jamais cessé de croître et j’ai constamment cherché à enrichir mes connaissances et à partager mon savoir-faire avec d’autres passionnés de la gastronomie.

 

Comment avez-vous vécu la Semaine de la gastronomie durable ?

 

J’ai participé à de nombreux concours, mais travailler essentiellement avec les produits du terroir de Bel-Ombre, en privilégiant le circuit court, a été une expérience extraordinaire. C’était une source de fierté et surtout, cela a été le fruit d’un travail d’équipe exceptionnel, où nous étions tous unis. Car en tant qu’équipe, nous avons travaillé en étroite collaboration, partageant nos idées et notre expertise. Il est essentiel de reconnaître le rôle majeur joué par notre directeur général, Dominique Grel (NdlR :Dominique Grel est le directeur général de Heritage Le Telfair depuis septembre 2022 et compte plus d’une trentaine d’années dans l’hôtellerie de luxe), qui nous a apporté un précieux soutien tout au long de La Semaine de la gastronomie durable 2023. C'était un guide parfait.

 

Que pensez-vous de l’initiative de Heritage Resorts de promouvoir et célébrer les produits locaux ?

 

Mettre en avant les produits locaux est une excellente initiative qui nous permet de sublimer des recettes traditionnelles revisitées avec créativité. Pour l'édition 2023 de la Semaine de la gastronomie durable, c'était un honneur de collaborer avec les chefs Thomas Collomb et Florian Descours, tous deux décorés d'une étoile verte au Guide Michelin, qui récompense désormais les chefs promouvant la gastronomie éco-responsable.

 

Une astuce pour que nos lecteurs puissent promouvoir la gastronomie durable chez eux ?

 

Une excellente astuce serait de recycler les aliments, notamment en transformant les épluchures de certains légumes en délicieux «chips». Cette démarche permet non seulement de réduire le gaspillage alimentaire à la maison, mais aussi de déguster des mets savoureux tout en adoptant une approche plus respectueuse de l’environnement.

 

Quel est votre ressenti en vue de la semaine d’immersion avec le chef Thomas Collomb dans son restaurant en France ? Comment préparez-vous cela ?

 

J’attends avec impatience l’opportunité d’être aux côtés du chef dans son restaurant et d’apprendre de son immense savoir-faire culinaire. Je suis déterminé à m’investir pleinement et à absorber autant de connaissances que possible. Je souhaite aussi apporter une contribution positive à l’équipe de cuisine de Heritage Le Telfair à mon retour. Cette immersion sera une belle occasion pour moi de me perfectionner et d’élargir mes horizons culinaires, et je suis résolu à en tirer le meilleur parti.