• Le bal des congrès du MSM ouvert : Pravind Jugnauth tire sur ses adversaires et se défend
  • Lettre anonyme qu’un Senior Advisor du PM aurait envoyée contre elle - Ameenah Gurib-Fakim : «C’est inacceptable qu’on m’ait mis tout ça sur le dos»
  • Accord PTr-MMM-PMSD : des observateurs entre espoir et scepticisme
  • Accord PTr-MMM-PMSD : les nouvelles cartes de l'opposition…
  • L’infini duel Jugnauth-Ramgoolam !
  • Laal Singh Chaddha : «Forrest Gump», aux saveurs de Bollywood
  • La Vierge Marie, la «mère douce et protectrice» au coeur des familles mauriciennes
  • Fête de l’Assomption : quand l’APEIM fait briller les couleurs de Marie
  • Chelsea vs Tottenham : nouvelle saison nouvelle ambition
  • 14e journée : Colour My fate sous 54.58s !

Milène Abdoolkader : 15 ans d'une belle aventure avec Elles C Nous

 «Ces 15 années qui se sont écoulées ont été remplies d’émotions», confie Milène Abdoolkader, M.S.K.

«La plus belle réussite que j'ai vécue au fil de ces années, c'est quand j'ai vu la vie de ces jeunes se transformer sur le plan académique», nous confie Milène Abdoolkader, M.S.K., directrice de l'association Elles C Nous qui fête cette année ses 15 ans. Entre chemin parcouru, réalisations et projets, elle revient sur le parcours de l'organisme au fil des années écoulées...

L'histoire d'un combat : «Elles C Nous est une association qui travaille avec les enfants et les familles au bas de l’échelle. Les enfants, âgés entre 5 et 17 ans, viennent de la Zone 1 (Pailles, Pointes-aux-Sables, La Tour Koenig, Débarcadère, Grande-Rivière et Petite-Rivière) et de la Zone 2 (Chebel, Beau-Bassin, Camp-Levieux, Plaisance et Trèfles). À l'association, ils bénéficient de cours académiques mais aussi de cuisine, d'art, d'informatique, et participent à des activités sportives. Nous nous rendons régulièrement sur le terrain pour faire un suivi concret et profond avec nos bénéficiaires et leurs familles. Nous leur apportons un soutien moral.»

 

Fierté et émotions : «Ces 15 années qui se sont écoulées ont été remplies d’émotions. C'est avec une grande fierté et avec toute ma persévérance et le soutien de tout un chacun autour de moi que je fête les 15 ans de mon association. Nous avons fait face à des moments difficiles comme la Covid-19 et autres mais je n'ai jamais abandonné car je crois que la société a besoin qu'on se tienne debout pour elle. Pendant ces 15 dernières années, j'ai côtoyé beaucoup d'enfants, 300 environ, et je suis fière de ce qu’ils sont devenus.»

 

Des accomplissements : «La plus belle réussite que j'ai vécue au fil de ces années, c'est quand j'ai vu la vie de ces jeunes se transformer sur le plan académique. Ils ont eu aussi beaucoup de succès sur le plan artistique. Leurs créations – des tableaux – ont fait le tour d'Europe, d'Asie et d'Afrique. Ils ont aussi obtenu leur certificat en informatique et ils ont terminé deuxième lors d’un tournoi contre le Club M. Ces enfants et ces familles ont trouvé une stabilité. Certains ont aussi reçu les clés de leur maison de la NHDC. Un autre beau moment que j'ai vécu a été durant le confinement où j'ai pu subvenir aux besoins de tous les bénéficiaires de l'association, que ce soit sur le plan alimentaire, avec l'aide des sponsors, ou vestimentaire. Beaucoup de nos familles ont également vu leur maison être endommagée durant le cyclone Batsirai. C’est avec fierté qu’Elles C Nous, avec l'aide des sponsors, a pu remettre les maisons de ces familles d’aplomb.»

 

Une ombre au tableau : «Une chose négative qui a marqué ces dernières années concerne notre demande pour l'obtention de notre propre terrain. Cela fait plus de 13 ans que nous avons fait cette demande. Nous opérons actuellement dans une maison que nous louons et nous allons devoir bouger dans moins de trois ans. Cela nous affecte énormément car nous investissons dans quelque chose qui ne nous appartient pas et je prie tous les jours pour avoir une réponse positive.»

 

Des projets... «Nos projets pour le futur, c'est d'avoir un terrain et un bâtiment à nous qui pourraient nous permettre de nous élargir et surtout de créer des emplois pour nos enfants. Nous souhaitons aussi avoir un grand espace qui aiderait nos enfants à mieux s'exprimer et à profiter du moment présent avec nous à l'association.»

 

Une étape qui se fête : «Nous avons prévu d'organiser une journée sportive pour nos enfants et leurs parents. Nous avons, en collaboration avec Link to Life, organisé un dépistage pour le cancer avec les parents le samedi 28 mai 2022. Nous organisons aussi un don de sang le samedi 18 juin à la Place Taxi de Beau-Bassin, entre 8 heures et 16 heures. Nous tenons à ajouter que nous avons des étudiants de La Rochelle ou encore de Nantes, en France, qui viennent chaque année à l'association pour une mission humanitaire de deux à trois mois et cela depuis 2014.»