• Fusillades au Canada : le Mauricien Josian Cadine, dont le fils de 17 ans est l’une des dernières victimes : «C'est dramatique...»
  • 40 ans de la Fondation Georges Charles : une mission qui vient du cœur
  • Arrêté avec des devises étrangères à quelques jours de son procès : le présumé trafiquant Angelo Thomas cherchait-il à fuir vers Madagascar ?
  • Locho Tacos : la délicieuse aventure mexicaine de Steeven et Tommy
  • Accusé d’arnaque à travers un système de Ponzi : le présumé escroc Mohammad Fakim Masse écroué
  • Son père souffre de la maladie d’Alzheimer - Dorianne Désirée Drack : «À Maurice, il y a un manque cruel de soins adaptés»
  • Raksha Bandhan : ode à la complicité fraternelle
  • Wan Naglaa Boodhun : artistiquement vôtre
  • The Gold Face 2022 - Parameshwaree Permalloo et Vincent Yip : they’ve got the look !
  • Realme Buds Q2 : du son consistant pour pas cher

Les visages colorés de Sarvesh

Un jeune homme qui officie à la fois comme mannequin et make up artist dans les défilés de mode.

Ses yeux scintillent quand on lui parle de mode et de maquillage. Sarvesh SK Appadoo, 20 ans, est un visage de plus en plus connu dans le monde du fashion mauricien. On l’a notamment vu dans plusieurs fashion shows à travers l’île : la soirée d’Halloween au Lux* de Grand-Gaude, dans les défilés de Rick Anderson, etc. 

Des moments tendance où le jeune habitant de Flacq a défilé en tant que mannequin et a souvent officié comme Make-up Artist, comme vous pouvez le voir sur ses pages Facebook et Instagram (Sarvesh Make up Artist) et TikTok (Sarvesh 0921). Vous pourrez aussi bénéficier de ses tutorials.

 

Toute une aventure qui commence il y a quatre ans pour Sarvesh, alors âgé de 16 ans. «C’est un milieu qui m’a toujours fasciné. Au collège, j’étais un passionné d’art et j’aimais peindre, mettre des couleurs sur les visages. Petit à petit, les personnes m’ont demandé de les maquiller parce qu’apparemment, j’avais un regard particulier sur la façon de maquiller. Et c’est très vite devenu plus qu’un passe-temps, c’est presque un part-time job. Un peu après, j’ai rencontré d’autres personnes qui, elles, m’ont poussé à devenir mannequin, ce qui fait que je suis sur deux fronts complémentaires», raconte le jeune Make-up Artist.

 

Maintenant, Sarvesh a beaucoup de demandes, surtout pour le make-up, un peu pour toutes les occasions. Et il n’est pas intimidé du tout par cet univers majoritairement féminin. «Oui, c’est vrai qu’il n’y a pas autant d’hommes Make-up Artists mais en fin de compte, si chacun apporte une touche particulière, c’est très bien pour la créativité, ça motive tout un chacun à aller encore plus loin.»

 

Durant les mois à venir, Sarvesh va poursuivre ses recherches et ajouter de belles créations à ses prochains shows.