• Sahill Persand, 21 ans, meurt dans l’incendie de sa voiture en janvier - Ses parents : «Ena boukou kitsoz lous kinn deroule dan sa zafer-la»
  • Championnats d’Afrique d’haltérophilie jeunes et juniors : une troisième couronne africaine pour Khelwin Juboo
  • Décès du chanteur de «Gangta's Paradise» - le Mauricien Judex Rose : «Le jour où j'ai partagé la scène avec Coolio»
  • Sooraj Laljee en détention pour trafic humain allégué : son épouse l’accuse ; ses proches parlent de «coup monté»
  • Elle est sélectionnée pour l’OplinePrize International - L’artiste Vidya-Kelie, d’origine mauricienne : «Votez pour moi !»
  • [ PUBLI-REPORTAGE ] Use heart for every heart
  • Son nouvel album lancé en exclusivité et en live au J&J Auditorium - Mickaël Pouvin : «Je veux encore toucher le cœur des Mauriciens»
  • Agression sanglante à Résidence Barkly : comment j’ai échappé à une tentative d’assassinat à l’arme blanche
  • Spectacle de Norah Fatehi : le bonheur des sept Mauriciens qui danseront avec elle
  • Yuvan Sungkur, le faux avocat démasqué - Me Sanjeev Teeluckdharry : «Il a trompé beaucoup de monde, je ne comprends pas comment…»

Hans Dax : Public speaking... power !

Le Make-up Artist a remporté un concours de public speaking.

Make-up Artist international, directeur et organisateur de concours de beauté, Make-up Coach… Hans Dax a définitivement plusieurs cordes à son arc. D'une expérience à une autre, il a tenté une nouvelle aventure et le voilà sacré grand gagnant d'un concours de public speaking. Il nous ouvre son coeur.

Qui suis-je ? «J'ai actuellement 24 ans. Je suis maquilleur à plein temps et directeur de Miss University Africa Mauritius. Être Public Speaker m’aide dans tout ce que je fais, vu que je dois souvent parler à des gens que je ne connais pas. En ce moment, on travaille sur des cours de make-up interactifs en ligne où l’utilisateur achète les vidéos et apprend à son propre rythme. C’est disponible sur la plateforme Mokour qui réunit plusieurs cours dans les domaines académique et artistique. J’ai également quelques voyages de prévu et de nouvelles célébrités à maquiller très prochainement. Mes réseaux sont : Facebook - HANS DAX Makeup Artist ; Instagram - makeupartist_mauritius ; TikTok - makeupartist_mauritius.»

 

Des classes pas comme les autres : «Cette formation en public speaking a débuté en 2020 avec la master class que propose Shaun Payen sur une durée de cinq semaines. Celle-ci a pour but d’aider les personnes qui souhaitent apprendre à mieux maîtriser l’anglais parlé à ne plus avoir peur et être stressé sur scène, et à pouvoir s’adresser à une audience sans difficulté, notamment avec des techniques précises enseignées par Shaun. Puis, en 2021, j’ai rejoint l’Advanced Club qui est plus rigoureux et qui permet aux candidats de se surpasser avec des défis comme des speechs durant lesquels ils sont interpellés en plein milieu de leur discours, tout en devant répondre à des questions. Le but est de déstabiliser les candidats. Au final, je suis sorti de cette aventure grandi, en ayant beaucoup plus confiance en moi.»

 

L'art du public speaking : «J’ai toujours été passionné par le public speaking depuis mon jeune âge et on faisait souvent appel à moi au collège quand il fallait passer des messages lors de l’assemblée du matin. De plus, après le collège, j’ai entamé des études de droit et la partie que je préférais était les mooting sessions qui étaient une reproduction de comment ça se passe en cour pendant une plaidoirie.»

 

Autour d'un message : «Mon discours, intitulé Own Who You Are, s’adresse à toutes les personnes qui ont été critiquées pour ce qu’elles faisaient et est aussi basé sur le fait que souvent, les gens ont des préjugés. De plus, la plupart du temps, on appréhende ce que les gens pensent de nous. Étant un jeune homme qui exerce un métier étiqueté comme étant pour la gent féminine (l'univers du maquillage), cela n’a pas été facile pour moi de trouver ma place et d’avoir le soutien de mes proches. Mais grâce à de la persévérance, j’ai pu me faire un nom dans le milieu et aujourd’hui, je vis de ma passion à travers le monde. Voilà de quoi parle mon discours...»

 

Une fierté : «Je suis très fier d’avoir pu passer ce message et encore plus que les gens aient apprécié mon discours. Le niveau était très élevé mais j’ai parlé avec mon cœur et l’authenticité m’a permis de toucher le cœur des gens et de finir à la première place. Je suis également fier car on pense souvent que les gens qui exercent les métiers comme le mien ne sont pas éduqués ou sont des school failures... J'ai prouvé que ce n’était pas le cas.»

 

Un moment inoubliable : «J’étais assez nerveux avant de commencer, vu que j’étais le dernier candidat à monter sur scène dans ma catégorie. Dès que j’ai commencé à parler, je me suis senti à ma place, prêt à faire passer mon message. Je voudrais aussi ajouter ceci : “If you can speak, you can influence. If you can influence, you can change lives”.»

 

Le pouvoir des mots : «J’encourage toutes les personnes qui ont des difficultés à s’exprimer en public ou qui veulent s’affirmer davantage et avoir plus confiance en elles à se lancer dans cette formation. Je remercie également toutes les personnes qui m’ont soutenu tout au long de mon parcours et j’aimerais bien, si j’en ai l’opportunité, me lancer dans l’animation et présenter des émissions...»

 

Il a dit...

 

Voilà quelques années déjà depuis que le Make-up Artist poursuit son bonhomme de chemin dans le milieu de la mode et, à plusieurs reprises, lors de différentes interviews, il nous a ouvert son coeur... Ci-dessous, quelques-unes des déclarations qu'il nous a faites pour nous parler de sa passion...

 

«Ma passion, c'est d'embellir le visage des gens en utilisant du maquillage. Comme je le dis souvent, c'est comme peindre un tableau vivant.»

 

«J’ai toujours su que j’avais quelque chose en moi qui me ferait un jour connaître du grand public, sans savoir quoi. Au fil des années, ma passion pour le make-up s’est accrue et j’ai su que j’étais destiné à sublimer les gens.»

 

«Je trouve qu’à Maurice, la mode évolue, même si ce n’est pas aussi rapidement qu’en Europe, il y a du progrès. Par ailleurs, il y a de nombreux Mauriciens qui attendent que leur talent soit exploité.»

 

«Le plus important, c’est de rester soi-même ; peu importe ce que vous portez, vous devez vous sentir à l’aise car nous rayonnons tous par notre différence.»