• Championnats d'Afrique : l'athlétisme mauricien en quête de rachat
  • Vidushi Haulooman et sa poésie dans «Afflatus» 
  • Modigadu Govinden, 59 ans, renversé mortellement par une voiture - Ses proches : «Lalwa bizin pli sever»
  • Luchmeeparsad Bhowaneedin, 43 ans, décède après avoir été percuté par le métro - Son entourage : «Il voulait changer de vie et se stabiliser financièrement»
  • Mystère autour du décès de Kevin Sreeneebus, 33 ans, après une sortie de route - Ses proches et amis pleurent «un homme jovial et plein d'ambition»
  • Acquitté dans l’affaire du double drame de Sept-Cascades en 2012 - L’inspecteur Sookur : «Mo pli gran regre se ki mo pann resi sap lavi Nanon ek Binda»
  • Nula Groove et l’après «Mama mo tresor»
  • La lecture partisane et l’indestructible culture politique !
  • Post-Budget : ces espoirs tombés à l’eau
  • Dévoilement d’une statue de sir Anerood Jugnauth : hommage à «enn gran dimounn»

Elizabeth Armoogum, une karaoké-girl gagnante

La jeune fille oublie tous ses soucis quand elle chante...

Chanter, pour elle, c’est s’évader. Et quand on la voit chanter, justement, on se rend bien compte qu'elle est dans son monde. Elle nous impressionne par son énergie, sa voix, son talent. Un talent qui a payé, puisqu’à seulement 18 ans, Elizabeth Armoogum a gagné la dernière édition de la compétition de karaoké  (la première date de 2019) qui s’est tenue au Irish, à Trianon, pendant plusieurs semaines. La finale du 22 juin a vu le sacre de notre interlocutrice, qui a fait tout le chemin plusieurs fois depuis Rose-Belle pour venir chanter, s’exprimer, s’amuser, et gagner !

 

«Mes parents chantaient dans la chorale de l’église. Je suis sûr qu’ils m’ont transmis ce plaisir de chanter. Le karaoké est aussi quelque chose d’incontournable dans la famille. C’est comme ça que cette passion du chant m’est venue», nous confie la pétillante Elizabeth, qui aime aussi s’exprimer avec sa guitare ou une batterie, étant élève au Conservatoire François Mitterrand depuis maintenant 10 ans. Elle raconte qu’elle a voulu se faire connaître en participant à divers concours, notamment des petites compétitions sur Facebook. Puis, il y a eu la compétition Zeness montre to talent, organisée par le ministère de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, en 2021, et cette année, en mai, son équipe de Rose-Belle est sortie deuxième (1st runner-up) du concours de chant acapella organisé par le même ministère.

 

Le chant et la musique n'ont cessé, au fil des jours, de prendre de l'importance dans la vie de cette élève en Grade 11. «Quand je chante ou que je joue de la musique, je me lâche, je peux sortir tout mon stress, je peux oublier tous mes soucis, et juste chanter.» Elle avoue aussi que le concours de karaoké était pour le fun ; elle y avait proposé des chansons de Céline Dion (To Love You More) et de Whitney Houston (The Greatest Love of All), entre autres, des chanteuses qu’elle admire «à cause de la puissance de leurs voix». 

 

Les qualifications ont eu lieu les 18 et 25 mai, ainsi que le 1er juin, s’étalant sur trois jours en raison de l’inscription de 87 participants cette année. Les demi-finales se sont déroulées les 8 et 15 juin, et la finale le 22 juin. And the winner is… Elizabeth (le deuxième et le troisième gagnants s’appellent Mario et Kim), en attendant une prochaine édition du concours en 2024.